vendredi 28 février 2014

Décès du Hongrois Dezso Novak, double champion olympique

"L'ancien footballeur international hongrois et double champion olympique, Dezso Novak, est décédé à l'âge de 75 ans, a annoncé sa famille à la Fédération hongroise de football mercredi soir.
Ce milieu de terrain a été international entre 1959 et 1968, le temps de remporter l'or olympique en 1964 et 1968 et le bronze en 1960.
Novak, qui a évolué à Ferencvaros, dans la capitale hongroise, fut également meilleur buteur du Championnat d'Europe des nations en 1964. Devenu entraîneur de Ferencvaros, il fut le premier entraîneur à qualifier un club hongrois pour la Ligue des Champions (1995-1996)." Source : eurosport.fr

jeudi 27 février 2014

Quel avenir pour le quartier juif de Budapest ? Institut hongrois du 27 février au 8 mars 2014


Quel avenir pour le quartier juif de Budapest?

Du 27 février - 8 mars 2014 l’Institut hongrois de Paris ouvre ses portes à
l'association ÓVÁS!
pour une exposition de photos, une projection de documentaires et une conférence.
Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44


Exposition de photographies
27 février - 8 mars 2014
L’exposition sera inaugurée le 27 février 2014 à 19 h par Francois Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Budapest Fejér Martin : photo-reporter, journaliste, association ÓVÁS!
Jávor István :
réalisateur, photographe, association ÓVÁS!
Cserba Júlia :
commissaire de l’exposition, critique d’art

Sélection des photos d’István Jávor et de Martin Fejér, observateurs infatigables du 7e arrondissement de Budapest qui consignent depuis de longues années tous les changements qui y sont survenus. Immortalisant riverains, communautés religieuses, artisans, petits commerçants et bars éphémères (romkocsma), leurs images nous plongent dans un univers dont certaines facettes risquent de disparaître à jamais. Entrée libre
L’exposition bénéficie du soutien financier du Nemzeti Kulturális Alap (NKA) – Fonds culturel national.

28 février à 20h
Cinéma
Projection de documentaires réalisés par István Jávor sur la vie du quartier juif de Budapest.
Negyedem, negyeded (Mon quartier, ton quartier) 53' VOST anglais Mesék a Zsidó negyedből (Contes du quartier juif) 35' VOST anglais Bűvös város (Ville magique) 15' VOST anglais Entrée libre

Samedi 1er mars à 14 h

La table ronde sera consacrée à l’un des endroits les plus fascinants de Budapest, l’ancien quartier juif du 7e arrondissement de Pest dont le destin incertain est suivi de près par le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007.

Participeront au débat :
Perczel Anna, architecte-urbaniste, présidente de l'association ÓVÁS!
Ladányi János, sociologue, professeur d'université, association ÓVÁS!
Florence La Bruyère, journaliste, reporter (sous réserve disponibilité) 
Michel Polge, architecte-urbaniste 
Jean-Pierre Frommer, président de l’association des Mardis hongrois de Paris 
Pierre Housieaux, président de l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique
Modérateur : Zsuzsanna Szabó, membre fondateur des Mardis hongrois de Paris

100 bourses au profit des étudiants marocains

"Un plan d'action maroco-hongrois dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été signé, mardi à Rabat.
Une bonne nouvelle pour les étudiants voulant poursuivre leurs études en Hongrie. Cent bourses seront octroyées, chaque année, aux étudiants et chercheurs marocains désirant poursuivre leurs études ou effectuer des stages de recherche dans des établissements d'enseignement supérieur et de recherche en Hongrie." La suite sur lematin.ma

Ukraine/abolition de la loi sur les langues : Sofia, Budapest et Bucarest indignés

"Les autorités bulgares, hongroises et roumaines ont vivement critiqué la décision du parlement ukrainien d'abolir la la loi sur l’usage élargi des langues régionales." La suite sur ruvr.ru

Budapest s'inquiète de violences contre la minorité hongroise

"Le ministère hongrois des Affaires étrangères s'est inquiété mardi de violences contre la minorité hongroise en Ukraine perpétrées par un groupe ukrainien d'extrême droite, Pravy Sektor, dans l'ouest du pays. Des militants de Pravy Sektor (Secteur droit), un groupe d'extrême droite actif lors des manifestations sur le Maïdan à Kiev, ont "violemment interrompu" une réunion du conseil municipal à Berehove, lundi soir dans l'ouest de l'Ukraine, a regretté le ministère hongrois des Affaires étrangères dans un communiqué.
Près de la moitié de la population de Berehove (26.000 habitants au total), situé à quelques kilomètres de la frontière entre la Hongrie et l'Ukraine, est hongroise. La quasi totalité des 150.000 Hongrois ethniques en Ukraine vivent en Transcarpatie, représentant la plus forte minorité (environ 13%) de cette région ukrainienne frontalière de la Roumanie, la Hongrie et la Slovaquie." La suite sur huffingtonpost.fr

Ukraine : des ministres de l'UE jeudi à Kiev, puis à Donetsk

"BUDAPEST - Les chefs des diplomaties hongroise, tchèque et slovaque se rendront jeudi à Kiev dans l'espoir de rencontrer le nouveau gouvernement ukrainien quand il sera formé, a déclaré mercredi à l'AFP un porte-parole du ministère hongrois des Affaires étrangères.

Les trois ministres comptent se rendre ensuite à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine russophone et russophile, a ajouté le porte-parole." La suite sur romandie.com

Accident de l'A9 à Saint-Aunès : le routier hongrois était ivre

"La circulation avait été bloquée lundi 24 février sur l'autoroute A9, dans l'Hérault.  Selon nos informations, le routier hongrois avait 1,94 gramme d'alcool dans le sang.
Tout s'éclaircit dans l'accident entre deux poids-lourds et une fourgonnette survenu lundi 24 février, vers 3 heures, sur l'A9, à hauteur de Saint-Aunès, et qui a causé des bouchons monstres entre le Gard et l'Hérault." La suite sur midilibre.fr

Un général de brigade hongrois devient le nouveau chef d'état-major de l'EUFOR-Althéa

"Le général de brigade hongrois Andras Szucs a été officiellement nommé au poste de chef d'état-major de la Force multinationale de stabilisation en Bosnie-Herzégovine (EUFOR-Althéa), au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée dans le camp Butmir, dans la banlieue de Sarajevo.
Le major général Dieter Heidecker, commandant de l'EUFOR-Althéa, le chef d'état-major sortant, le général de brigade Jozsef Szpisjak et Ante Jelec, chef d'état-major des forces armées de la Bosnie-Herzégovine (BIH) ont participé à la cérémonie." La suite sur china.org.cn

mercredi 26 février 2014

Rénovation du stade 5-Juillet L’expérience hongroise présentée

"La rénovation du stade 5-Juillet (Alger) a été, dimanche soir,  au centre de l'entretien entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi, et le Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre hongrois, chargé des Affaires étrangères et des relations économiques extérieures, Peter Szijjarto.
Le ministère de la Jeunesse et des sports examinera la possibilité de mettre à profit l'expérience hongroise dans la rénovation et la restauration du stade 5-Juillet construit à la fin des années 60 par une entreprise hongroise et inauguré en 1972 à l'occasion d'un tournoi international de football entre une équipe maghrébine et des clubs brésiliens, italiens et hongrois." La suite sur letempsdz.com

Maroc-Hongrie: signature d'une déclaration d'intention pour le renforcement du dialogue interculturel

"Une Déclaration d'intention a été signée, mardi à Rabat, entre le Maroc et la Hongrie pour le renforcement du dialogue entre les cultures.
Cette déclaration illustre l'importance portée par les deux pays à la consolidation du dialogue interculturel en tant que voie essentielle pour promouvoir la tolérance et la paix, ainsi qu'une source de développement social, économique et touristique." La suite sur china.org.cn

Algérie-Hongrie M. Sellal reçoit le secrétaire d'Etat hongrois chargé des Affaires étrangères

"D'importantes opportunités de partenariat entre les deux pays
Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, a reçu, hier à Alger, M. Péter Szijjàrto, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre hongrois, chargé des Affaires étrangères et des Relations économiques extérieures, porteur d'un message du Premier ministre de la République de Hongrie, Viktor Orbàn, indique un communiqué du cabinet du Premier ministre." La suite sur elmoudjahid.com

Festival de Printemps à Budapest du 21 mars au 6 avril

"S’il est un clou sur lequel Pagtour aime taper, c’est la nécessité pour les agents de voyages de proposer des programmes originaux et ciblés.
Voici une belle opportunité : le Festival de Printemps qui se tiendra à Budapest du 21 mars au 6 avril. La deuxième ville la plus romantique du monde selon Foursquare et l’occasion de combiner la visite d’une ville magnifique et des spectacles de haut vol." La suite sur pagtour.net

mardi 25 février 2014

Commémoration de la révolution et de la guerre d’indépendance de 1848-1849 le 14 mars à 19h Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Information et inscription : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44
 
Son Excellence Monsieur László TRÓCSÁNYI, ambassadeur de Hongrie en France
et Monsieur Balázs Ablonczy, directeur de l’Institut hongrois, conseiller culturel de l’Ambassade de Hongrie
vous prient de leur faire l’honneur d’assister à la célébration de la
Commémoration de la révolution et de la guerre d’indépendance de 1848-1849
le 14 mars 2014 à 19h à l’Institut hongrois - 92, rue Bonaparte, 75006 Paris.
Un discours sera prononcé par M. Szilveszter E. Vizi, professeur des universités, ancien président de l'Académie des Sciences de Hongrie. La cérémonie sera suivie du concert de l'ensemble Sebő (musique ancienne et traditionnelle)
Spectacle en hongrois | Tenue correcte exigée | Entrée libre dans la limite des places disponibles

Campagne de sensibilisation sur les effets négatifs des acides gras trans

Communiqué de l'Ambassade de Hongrie en France

Le Ministère des Ressources Humaines vient de promulguer un décret régulant la teneur en acides gras trans des produits alimentaires, a annoncé Miklós Szócska, ministre d’État chargé de la Santé mercredi à Budapest, ajoutant qu’une campagne de sensibilisation sur les effets nocifs de ces ingrédients serait lancée.
Il a été prouvé que la consommation d’acides gras trans (ou gras trans) augmente le risque des maladies cardiaques. Selon les données disponibles, l’apport moyen d’acides gras trans de la population adulte en Hongrie surpasse la quantité recommandée par l’Organisation mondiale de la santé.
La nouvelle réglementation, qui est entrée en vigueur le 18 février, prohibe la distribution des produits contenant plus de 2 grammes de gras trans par 100 grammes de gras total. Le décret désigne une période de grâce de douze mois pour des aliments préemballés qui ont été fabriqués avant la législation. Les nouvelles règles couvrent les huiles, les graisses et les émulsions lipidiques en tant que telles ou contenues dans d’autres produits alimentaires ; cependant, les acides gras trans naturellement présents dans les graisses animales ne sont pas inclus.
Péter Ofner, directeur de l’Institut de cardiologie de Hongrie, a affirmé que les effets nocifs des acides gras trans ont été étudiés depuis cinquante ans et selon les études, ils augmentent considérablement le niveau de cholestérol.
Prévenir les maladies cardiaques est un des plus importants objectifs du gouvernement hongrois. Pour y arriver, il faut réguler les facteurs nutritionnels de risque les plus sérieux, notamment la consommation d’acides gras trans et le tabagisme.
À part du décret actuel, un amendement de la Loi sur la protection des non-fumeurs est entré en vigueur le 1er janvier 2012 introduisant des plus strictes conditions pour fumer, i.e. sauf dans quelques cas exceptionnels, la cigarette est déjà interdite à l’intérieur des espaces publics et dans quelques espaces publics à l’extérieur aussi. Par conséquent, de moins en moins personnes sont exposées aux effets nocifs du tabagisme passif.
En reconnaissant les efforts du gouvernement visant à lutter contre le tabagisme, Viktor Orbán, premier ministre hongrois a été décoré par l’Organisation mondiale de la santé à l'occasion de la ‘Journée mondiale sans tabac 2013’.
24 février 2014


Sedef Ecer : «On habite une langue comme on habite un pays»

"La Turquie et un bidonville dans les années 80, la France et une cité aujourd'hui: le théâtre Jean Vilar de Suresnes propose «A la périphérie». C'est la première pièce écrite en français par Sedef Ecer, metteur en scène, actrice et journaliste turque. Elle y aborde l'identité déracinée entourée d'acteurs aux origines variées, comme l'Italien Christian Pascale et la Hongroise Zsuzsanna Varkonyi...
... Zsuzsanna Varkonyi est née en Hongrie et aime se définir aujourd'hui, 20 ans après son arrivée, comme «Parisienne, pas Française».
Dès ses 14 ans, elle rêve de voyages et très tôt partira sur les routes, seule ou avec des compagnies de théâtre. Pendant des années, elle sillonnera l'Europe pour se poser en 1995 à Paris.
Voir la vidéo

Source : geopolis.francetvinfo.fr

Ukraine: les voisins de l'UE appellent au dialogue de toutes les forces

"Les pays de Visegrad (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) ont appelé lundi au dialogue responsable de toutes les forces politiques ukrainiennes, au lendemain de l'installation d'un nouveau pouvoir à Kiev.

Les quatre pays de l'UE (V4), dont trois partagent une frontière avec l'Ukraine, sont fortement attachés au maintien de la souveraineté, de l'indépendance, de l'unité et de l'intégrité territoriale du pays, ont souligné leurs chefs de la diplomatie réunis à Budapest." La suite sur romandie.com

Un Hongrois a illustré chaque épisode de Breaking Bad

"Comme vous le savez probablement déjà, Breaking Bad, qui raconte l’ascension d’un professeur de chimie ordinaire à la tête d’un réseau de distribution de crystal meth à la suite d’un diagnostic de cancer, est considéré par plusieurs comme ce qui s’est fait de mieux dans l’histoire des séries télé.
C’est vraisemblablement le cas de ce designer hongrois, qui a illustré en format poster chacun des 62 épisodes de l’épopée d’Heisenberg." Source et diaporama sur voir.ca

Antisémitisme: la Hongrie veut en découdre avec ses vieux démons

"Sur Le blog de Eric Freymond
Longtemps passive sur le sujet de l'antisémitisme, la Hongrie emploie désormais les grands moyens pour le mater. Un changement de dynamique qui passe par deux biais. Le premier, coercitif, consiste à doter le pays d'un corpus de lois encadrant strictement les rassemblements extrémistes. Le second, plus soft, passe par une mutation en profondeur, à grand renfort de manifestations oecuménistes, de la façon dont le peuple juif est perçu par les Hongrois. Salvateur." La suite sur mediapart.fr

Stelázsi- Aliments Traditonnels Hongrois au Salon de l'agriculture

Le magasin Stelázsi vous offre un grand choix d'aliments de haute qualité directement des producteurs traditionnels hongrois!
Mission
Présentation des goûts divins hongrois avec des produits alimentaires hautes qualités.
Description
On participe de nouveau au SIA (Salon International de l'Agriculture) à Paris du 22 févirer au 3 mars 2014!

On emporte des confitures, des sirops, des fromages, des salamis, des vins... et toutes sortes de produit avec des goûts spécials et traditionnels hongrois. Nos produits ont préparé sans conservateurs, sans produits chimiques. Découvrez les véritables arômes des fruits, légumes, épices et autre!

Venez au SIA à découvrir nos goûts divins! Découvrez les goûts de Stelazsi!

Notre place au SIA : 7. pavillon, 3. étage, numéro de la table: A37.

Ukraine-Hongrie, un match à risques ?

"Par Pierre Waline
Pays qui dispose d’une frontière commune avec la Hongrie, l’Ukraine fait actuellement la une de la presse hongroise, comme partout en Europe. Mais ici a fortiori. Car une population hongroise y réside depuis le traité de Trianon qui avait, en juin 1920, amputé la Hongrie d’une grande partie de ses territoires et de sa population. On estime aujourd’hui à plus de 150 000 le nombre de ces résidents hungarophones, concentrés près de la frontière dans la région dite subcarpathique du pays. Une  population qui s’était montrée jusque là plutôt pacifique, voire relativement  conciliante, d’autant que les autorités de Kiev lui avaient reconnu l’usage officiel du hongrois au niveau régional." La suite sur francianyelv.hu

lundi 24 février 2014

Sur la blogosphère : Budapest Blog ! Dernier clap pour Miklós Jancsó

Florence La Bruyère, journaliste indépendante, a débuté un blog et son premier article est consacré à Miklós Jancsó, le grand cinéaste hongrois qui vient de disparaître.
A suivre avec intérêt...

"Plusieurs centaines de personnes ont assisté aux funérailles du réalisateur hongrois Miklós Jancsó, le samedi 22 février à Budapest. Le cinéaste avait connu son heure de gloire dans les années 1960 et 1970. Il avait été récompensé au Festival de Cannes en 1972 pour son film “Psaume rouge”.
l y avait des roses blanches, des œillets, des jacinthes et beaucoup d’émotion au cimetière Kerepesi de Budapest samedi 22 février, où artistes et amis, hommes politiques, admirateurs ont accompagné Miklós Jancsó dans son dernier voyage. Décédé le 31 janvier à l’âge de 92 ans, le cinéaste tourna des films ancrés dans l’histoire tumulteuse de son pays, dépeignant, dans un style épique et lyrique, l’oppression et la manipulation des masses par le pouvoir – par tous les pouvoirs. En mai 1968, pressenti pour gagner la palme d’Or à Cannes, il avait rejoint la révolution des cinéastes français, menée par Jean-Luc Godard et François Truffaut. Le festival de Cannes fut annulé. “Je me suis ôté à moi-même la possibilité de remporter un prix” avait plaisanté Jancsó (voir Miklós Jancsó, «le Vieux» de la veille – Libération)." La suite sur budapestblog.fr

Petit guide de la Hongrie, chapitre 2: Kálmán Mikszáth – Un étrange mariage

« Il y avait encore un cinquième diable, car en de telles circonstances, toute l’Armada est présente. Ce cinquième diable proposa : ‘Écoute-moi Dőry, je veux te donner un bon conseil… Une idée hardie, il est vrai, mais possible à réaliser…’ ».
De cette idée hardie découle toute l’histoire d’Un étrange mariage, un mariage doublé de fiançailles bien longues dont les participants se cherchent et s’évitent pour le malheur des uns et le bonheur des autres – y compris le lecteur.
Un étrange mariage est le premier roman que je lis de Kálmán Mikszáth, auteur hongrois très populaire de la fin du XIXè siècle. Je lui ai trouvé quelques faiblesses, mais il s’est bien racheté grâce au savoureux de l’histoire, à l’enjouement du style et au portrait qu’il brosse d’une certaine société hongroise." La suite sur passagealest.wordpress.com

Eurovision : la Hongie et la Macédoine nous enthousiasment !

"Les choses se bousculent un petit peu au pays Eurovision. Dans moins d’un moins, toutes les chansons auront été dévoilées. Et si la France révèlera le résultat de son vote le 2 mars, ce samedi, quatre pays ont tranché la question et nous vous présentons leurs candidats. Si deux d’entre eux nous laissent clairement sur notre faim (à suivre dans un prochain article), intéressons-nous dans un premier temps aux deux bonnes surprises de cette semaine : la Hongrie et la Macédoine." La suite sur ptitblog.net

Les devises d’Europe de l’Est en ordre dispersé

"Parmi les devises émergentes, les devises des pays d’Europe de l’Est sont celles qui ont le mieux résisté au mouvement de dépréciation face au dollar initié par l’annonce du tapering de la Fed en mai 2013. Le zloty polonais (PLN) et le forint hongrois (HUF) se sont même appréciés face au dollar en 2013." La suite sur next-finance.net

Algérie-Hongrie : Un programme d’action dans l’enseignement supérieur

"Un programme d’action dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique entre l’Algérie et la Hongrie, a été signé hier à Alger.
Le programme a été signé par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, et du secrétaire d’Etat, chargé des Affaires étrangères et des Relations économiques extérieures de Hongrie, Peter Szijjarto." La suite sur elmoudjahid.com

dimanche 23 février 2014

Le printemps de Budapest

"FESTIVAL - Destination culturelle par excellence, Budapest, capitale de la Hongrie, se prépare à accueillir son 34ème festival de Printemps, du 21 mars au 6 avril 2014. Un événement culturel majeur qui attire des artistes renommés du monde entier.
Le festival de Printemps de Budapest s'affirme chaque année depuis 1981 comme l'un des festivals les plus importants d'Europe, alors que la capitale hongroise accueille désormais 8 000 places de concerts, notamment au Palais des Arts (dans les quartiers sud), au théâtre national, à l'académie de musique de Franz Liszt (musicien emblématique de Budapest), avec sa belle façade Art Nouveau qui vient d'être rénovée, sans oublier les derniers nés : le Budapest Music Center (centre d'art contemporain inauguré en 2013) et le Centre Multiculturel Balna et son étonnante architecture évoquant une baleine sur le Danube." La suite sur easyvoyage.com

samedi 22 février 2014

Nokia aurait débuté la production de son smartphone Android en Hongrie

"Le géant finlandais du mobile, qui devrait présenter son premier smartphone Android au Mobile World Congress, aurait entamé la production du Nokia Normandy dans son usine hongroise.
Selon plusieurs sources, Nokia aurait débuté la production du Nokia Normandy dans son usine de Komárom, en Hongrie.
Le smartphone, qui devrait être présenté la semaine prochaine au Mobile World Congress, serait le premier smartphone Android du constructeur, qui avait jusqu’à présent concentré ses efforts sur Windows Phone." La suite sur lesoir.be

Les chiens comprennent les émotions de la voix humaine

"Des chercheurs hongrois ont trouvé des similitudes étonnantes entre les IRM cérébrales de chiens et d'hommes soumis aux mêmes stimuli auditifs.
«Je vous assure, il comprend tout.» Les propriétaires de chiens sont parfois exagérément optimistes sur les facultés cognitives de leur animal. Mais ils ne font pas totalement fausse route pour autant. Une équipe hongroise vient de démontrer que le traitement cérébral des sons était similaire chez le chien et chez l'homme. «Cela explique peut-être le succès de la communication vocale entre nos deux espèces», pense Attila Andics, éthologue et principal auteur de cette étude parue jeudi dans la revue Current Biology. " La suite sur lefigaro.fr

vendredi 21 février 2014

103 rouleaux de Torah volés ont été retrouvés en Russie

"Un rabbin hongrois a déclaré qu’il avait découvert 103 rouleaux de la Torah volés aux Juifs hongrois pendant la Seconde Guerre mondiale et cachés dans une bibliothèque russe. Il prévoit de les restaurer et de les retourner à la communauté juive." La suite sur israelactu.com

Thürmer : la Hongrie ne se considère pas comme un bœuf

"Thürmer Gyula, président du Parti communiste ouvrier hongrois, a déclaré dans un entretien accordé à La Voix de la Russie que l’élargissement des contacts avec la Russie répond aux intérêts de la Hongrie, quoi qu’en pensent les voisins européens." La suite sur ruvr.ru

Commémorations de la Shoah: la Hongrie fait marche arrière

"Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orban a décidé de reporter au mois de mai l'inauguration d'un monument controversé dédié au 70e anniversaire de l'occupation allemande, critiqué par les communautés juives.
Le gouvernement hongrois a reporté du 19 mars au 31 mai la date de l'inauguration du monument controversé, et a modifié son appellation de «Monument dédié à la mémoire de l'occupation allemande» à «Monument dédié aux victimes de l'occupation allemande», selon une décision du Conseil des ministres publié dans le Journal officiel mercredi dans la soirée." La suite sur lapresse.ca

Ukraine 2014 vs Hongrie 56

"Alors que les JO de Sotchi se déroulent plus ou moins bien, le CIO se trouvent confrontés au cas de sportifs ukrainiens se positionnant face à la situation intérieure de leur pays au bord de la guerre civile. Ce n'est pas la première fois que le petit monde tranquille de l'Olympisme doit reconnaitre que la bulle de la "trêve des anneaux" ne résiste jamais longtemps à la réalité du terrain. Et que le monde sportif ne peut pas faire éternellement l'impasse,même pour le bonheur des sponsors et des états assoiffés de médailles. Surtout lorsque son apolitisme fleure bon l'hypocrisie... Le cas de la crise hongroise de 1956, et l'attitude d'une fédération aussi "marquée" que la FSGT d'alors, certes dans un tout autre contexte, reste malgré tout assez éclairante à ce propos." La suite sur sofoot.com

Les Etats-Unis fans d'une invention hongroise : voiture électrique et écologique pour handicapés

Voir l'article et les vidéos en hongrois sur richpoi.com


jeudi 20 février 2014

Le Premier Ministre hongrois écrit au Président du Mazsihisz

"Prime Minister sends letter to President of Mazsihisz
Prime Minister Viktor Orbán's letter to András Heisler, President of the Federation of Hungarian Jewish Communities (Mazsihisz), sent on Thursday. The full letter can be read below." La suite sur kormany.hu

Cette lettre vient en réponse du boycott des commémorations de l'Holocauste par la principale organisation juive de Hongrie.

Le festival de Printemps de Budapest

"FESTIVAL - Destination culturelle par excellence, Budapest, capitale de la Hongrie, se prépare a accueillir son 34ème festival de Printemps, du 21 mars au 6 avril 2014.
Le festival de Printemps de Budapest s'affirme chaque année depuis 1981 comme l'un des festivals les plus importants d'Europe. Cette année encore, du 21 mars (le premier jour du printemps) au 6 avril 2014, des artistes de renommée mondiale seront au rendez-vous. Le concert de l'Orchestre philharmonique de Vienne et le ciné-opéra "La Belle et la Bête" seront respectivement dirigés par Zubin Mehta et le compositeur Philip Glass. Au programme également, l'Orchestre philharmonique de la BBC, le célèbre baryton britannique Simon Keenlyside, son compère uruguayen Erwin Schroot, le compositeur hongrois Péter Eötvös, l'illustre violoniste moldave Patricia Kopatchinskaja, l'orchestre de chambre polonais et celui du festival de Jérusalem, bref, la crème de la crème venus de divers horizons." La suite sur easyvoyage.com

Wattrelos: un voyage de 1 660 km en hommage à Olivier Simoens

"Il y a un an jour pour jour, Olivier Simoens, président de l’association franco-hongroise Kossuth disparaissait brutalement au retour d’un voyage en Hongrie. Cette année, un hommage lui sera rendu en Hongrie.
Un hommage rendu par ses amis du groupe folklorique Les Béliers et Bergères de Wattrelos lui rendront hommage prochainement au cimetière de Mohàcs en Hongrie, où une sculpture avec sa photo a été installée après sa disparition. «  Olivier a laissé des traces dans le monde associatif, témoigne Robert Roussel, le président du groupe. Toujours souriant, disposé à rendre service, il aimait son association Kossuth et souhaitait créer avec nous ce groupe folklorique. Nous partons le 28 février pour lui rendre cet hommage qu’il mérite tant en compagnie des amis hongrois qui l’ont connu et estimé.  » La suite sur nordeclair.fr

La Hongrie réclame l'intervention de l'UE en Ukraine

"Suite aux dizaines de morts et centaines de blessés lors des affrontements entre manifestants et policiers à Kiev, le ministère hongrois des Affaires étrangères a publié mercredi un communiqué appelant l'Union européenne (UE) à passer à l'action pour mettre fin à la violence.
Le communiqué condamne vivement l'effusion de sang et réclame de toute urgence une solution dans l'intérêt du peuple ukrainien." La suite sur cri.cn

La Hongrie rejoint l’opération européenne en Centrafrique

"La participation hongroise au programme européen s'élève à six officiers.
Le gouvernement hongrois a donné son accord à une participation hongroise militaire à l’opération européenne en Centrafrique (Eufor RCA). Budapest a décidé d’envoyer un contingent d’officiers militaires en Centrafrique dans le cadre du programme de l’Union européenne, a informé le Journal officiel mercredi tard dans la soirée." La suite sur liberation.fr

Pexiora. Solidarité France-Hongrie

"Lors de l’assemblée générale de l’association Escapades hongroises, on a beaucoup parlé de ce projet qui consiste à collecter des fournitures scolaires pour les écoles défavorisées du milieu rural hongrois." La suite sur ladepeche.fr

mercredi 19 février 2014

Soirée des Mardis hongrois de Paris du 18 février 2014 - Les images !



















Présentation du festival de printemps de Budapest - édition 2014

"Budapest est la ville des valeurs et des émotions où les festivals proposent à la fois des programmes classiques et innovants. La 34e édition du Festival de Printemps de Budapest, qui se tiendra du 21 mars au 6 avril 2014, offrira au public un échantillon de la vie culturelle riche et variée de l’une des capitales les plus intéressantes d’Europe. Budapest réserve bien des merveilles et des surprises : ses splendides bains thermaux, son centre-ville vivant et animé, ses bars de ruines, sa vie multiculturelle effervescente, ses sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco et les rives du Danube sont autant d’attraits qui contribuent à l’ambiance unique et exceptionnelle de la ville. En 2013, Budapest a été désignée comme l’une des villes les plus intéressantes d’Europe dans le cadre d’un vote international organisé sur le site américain de Condé Nast Traveler. Elle a également été nommée deuxième ville la plus romantique du monde par les utilisateurs de Foursquare."La suite sur slideshare.net

Hongrois, Tsiganes et Bouddhistes à la fois !

"Et si l’intégration des Roms dans la société hongroise passait par leur conversion au bouddhisme ? C’est l’expérience très sérieuse menée depuis plusieurs années dans un petit village du nord-est de la Hongrie, sur le modèle des « Intouchables » en Inde.
Au recensement dont les résultats ont été dévoilés l’an dernier, plus de 10% des 3 000 habitants de Sajókaza, proche de la frontière avec la Slovaquie, se sont revendiqués à la fois Hongrois, Tsiganes et de religion bouddhiste. « C’est la plus forte proportion de Bouddhistes en Europe », s’amuse l’un des initiateurs du projet, Tibor Derdák, tout en insistant : le bouddhisme est une religion éminemment moderne et ces différentes identités sont toutes compatibles entre elles." La suite sur hu-lala.org

Free Fall : le nouveau film du Hongrois György Pálfi

"Découvert il y a une dizaine d'années avec l'ovni Hic, le Hongrois György Pálfi, qui a depuis entre autres signé Taxidermie, revient avec un nouveau long métrage. Celui-ci s'intitule Free Fall. L'histoire: une femme se suicide en se jetant du toit d'un immeuble. Alors qu'elle passe, dans sa chute, devant chacune des fenêtres du bâtiment, elle découvre la vraie vie de ses habitants.
La production de Free Fall a été express puisque ce projet a été lancé en novembre dernier, tourné en début d'année et sera fin prêt pour avril. Fin prêt pour avril ? Soit quelques semaines à peine avant le Festival de Cannes, où Pálfi a déjà été sélectionné. A suivre..." Source : filmdeculte.com

Périphérie de l’UE : montée des tendances extrémistes

"Deux informations sont tombées pratiquement en même temps. Le parti de droite hongrois Alliance des Jeunes de Droite-Mouvement pour une meilleure Hongrie (ou Jobbik) organise son congrès préélectoral dans une ancienne synagogue de la ville d’Esztergom.
Des manifestants ont tenté de l’interdire, mais la police les en a empêchés. Les organisations juives ont déclaré que, par ses actes, Jobbik offense la mémoire des juifs déportés d’Esztergom lors de la Shoah. « Je ne suis ni nazi ni antisémite, je n’ai pas honte», a déclaré le président du parti Gábor Vona, alors que des membres de son parti criaient des slogans antisémites." La suite sur ruvr.ru

La Ballade du voleur au whisky Julian Rubinstein

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Clément Baude

La folle aventure du Mesrine Hongrois: quand la réalité dépasse toutes les fictions ! 
Attila Ambrus a toujours affiché un goût prononcé pour le Johnnie Walker, les voitures de luxe et les filles en pantalon léopard. Arrivant de Transylvanie, il s’est installé à Budapest en 1988 et a cumulé bon nombre de petits boulots : fossoyeur, contrebandier de peaux d’animaux, joueur de hockey professionnel, etc., avant de se dire que le meilleur moyen de joindre les deux bouts serait sans doute de braquer des banques. Attila est alors devenu un véritable gentleman cambrioleur, poli et plein de charme, ne versant jamais une goutte de sang, offrant des fleurs aux employées des banques qu’il dévalisait et laissant des bouteilles de champagne à l’attention de ses poursuivants. Dans un pays gangrené par la corruption la plus surréaliste, en pleine transition entre la fin du communisme et l’irruption d’un capitalisme sauvage, prétexte aux absurdités les plus délirantes, notre homme est vite devenu un héros national, surnommé « Le Robin des bois des pays de l’Est ». Évadé de prison en 1999, il est alors confronté à une véritable chasse à l’homme, largement médiatisée, menée par l’inspecteur Lajos Varju, un inconditionnel de la série Columbo, qui s’identifiait étrangement au célèbre policier à l’imperméable.

Avec cette aventure aussi irrésistible que palpitante, qui évoque autant Mesrine que La Panthère rose, Julian Rubinstein a mis la main sur une histoire en or qui ravira tous les amateurs de romans noirs bien frappés. Les  droits d'adaptation du livre ont été achetés par Johnny Depp, qui envisage d'interpréter sur grand écran le rôlr d'Attila.
Plusieurs fois récompensé pour son travail, Julian Rubinstein vit à New York. Journaliste, il s’est spécialisé dans l’immersion en milieu hostile, que ce soit au sein de tribus amazoniennes ou de Hell’s Angels canadiens. Il a, notamment, travaillé pour le New Yorker, le New York Times Magazine, Rolling Stone, The Washington Post.

ISBN Papier 978-2-35584-237-5 • ISBN Numérique  978-2-35584-238-2 • Format : 14 x 22 cm • Nombre de pages : 384 • Prix public papier : 22 euros •
Source : sonatine-editions.fr

Hongrie / Eco : la Banque centrale abaisse encore son taux directeur !

"La Banque centrale hongroise vient d'abaisser pour la 19ème fois consécutive son taux directeur ! La Magyar Nemzeti Bank a en effet réduit il y a quelques instants son principal taux de 15 points de base à 2,70%. Le consensus tablait plutôt sur une baisse de 10 points de base. Le taux directeur se trouvait à 5,5% en début d'année 2013." Source : boursier.com

Angleterre – Hongrie 1953 : un autre match du siècle

"Bien qu’ils se comptent sur les doigts d’une seule main, quelques matchs de football de légende peuvent se ranger dans la catégorie des matchs du siècle. Parmi ceux-ci, la rencontre entre l’Angleterre et la Hongrie du 25 novembre 1953 reste dans l’histoire du football, après un déroulement inattendu et surprenant à Londres qui signe la fin d’une époque pour les anglais." La suite sur memosport.fr

mardi 18 février 2014

Inauguration de Squaring the circle d’Attila Csörgő Exposition 8 au 15 mars 2014 Palais de Tokyo

Palais de Tokyo 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Informations :
www.palaisdetokyo.com
www.objetdeproduction.com




Attila Csörgő, Squaring the Circle, 2013
copyright photographie : Nils Klinger

En 2012, à l'occasion du centenaire de la première mesure des rayons cosmiques, plusieurs astrophysiciens de l'Université Paris Diderot ont souhaité passer commande d'une œuvre qui incarnerait les enjeux conceptuels voire métaphysiques ou spirituels liés à l'objet de leur recherche. Réalisée dans le cadre de l'action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, la commande a été confiée à l'artiste hongrois Attila Csörgő. Après une première présentation du prototype de l'œuvre à la Documenta de Kassel en 2012, la sculpture définitive, intitulée Squaring the Circle, sera inaugurée au Palais de Tokyo. A cette occasion, une conférence inaugurale réunira le Prix Nobel d'astrophysique Georges Smoot (sous réserve), le philosophe Daniel Heller-Roazen (sous réserve), le sociologue Bruno Latour (sous réserve).
Squaring the circle, œuvre réalisée par Attila Csörgő, pour le Laboratoire Astroparticule et cosmologie (Paris) de l’Université Paris Diderot, dans le cadre de l’action Nouveaux Commanditaires, soutenue par la Fondation de France, avec la médiation d’Objet de production, Paris.

Mercredi des bouquins : Itinéraires et rencontres mercredi 5 mars 2014 à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Mercredi des bouquins : Gyula Krúdy, N.N. et Dezső Kosztolányi, Portraits (parus aux Éditions La Baconnière, Collection Ibolya Virág, 2013).
Deux chefs-d’œuvre de l’entre-deux-guerres très différents, écrits par deux grands écrivains novateurs au talent inimitable. Le court roman de Krúdy, dans lequel la prose de l’écrivain se déploie dans toute sa richesse, est une balade enchanteresse en Hongrie orientale et dans l’âme humaine, tandis que le recueil de Kosztolányi présente un genre littéraire nouveau : trente-cinq entretiens imaginaires pimpants, attendris et parfois cruels avec les représentants des métiers les plus divers.
Ouvrages présentés par Ibolya Virág, éditrice, traductrice littéraire et Michel Crépu, écrivain, critique littéraire, directeur de la Revue des Deux Mondes. Extraits lus par le comédien Vincent Németh.
La soirée sera suivie d’un verre de l’amitié.
Entrée libre

« Liszt, une âme sublime» le samedi 15 mars 2014 à 16h30 en l’église Saint-Vincent de Paul

Le Trio Quintes & Sens et la comédienne Karine Vuillermoz ont le plaisir de vous inviter à venir assister à leur spectacle en lettres et en notes :

« LISZT, UNE AME SUBLIME»
le SAMEDI 15 MARS 2014 à 16h30
en l’église Saint-Vincent de Paul, Place Franz Liszt, 75010 Paris

Métro : Gare du Nord (ligne 4, 5, RER B, RER D) ou Poissonnière (ligne 7)

(Libre participation pour les artistes)

Au programme, trios du célèbre compositeur hongrois et extraits de sa riche correspondance entreront en résonance et s’éclaireront mutuellement.
Vous trouverez des informations complémentaires sur :
www.trio-quintes-et-sens.fr
www.paroissesvp.fr

Budapest - La Balna, une baleine sur les bords du Danube

"Une baleine sur les bords du Danube ? C'est la nouveauté de ces derniers mois à Budapest. La « Bálna » est un nouveau centre culturel et commercial, installé dans une spectaculaire structure en verre ultra-moderne en forme de baleine, conçue par l'architecte néerlandais Kaas Oosterhuis.
Animation culturelle, shopping, salle de conférences, galerie d'art, marché bio : voici un nouvel établissement polyvalent de pas moins de 27 000 m2, à découvrir dans la capitale hongroise." Source : routard.com

Voir aussi http://balnabudapest.hu/

Le festival de musique Sziget à la recherche de projets design et architecturaux originaux

festival de musique Sziget ©
"Afin d'embellir ses allées et apporter une touche design, le festival de musique Sziget, qui aura lieu du 11 au 18 août 2014 à Budapest, propose un jeu-concours autour de la création artistique. A destination des architectes, designers, artistes, la manifestation les invite à présenter une installation extérieure, une œuvre d'art. Détails." La suite sur batiactu.com

Voyages de mémoire du Mémorial de la shoah

"Hongrie, du mardi 29 avril au vendredi 2 mai 2014
Dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la déportation des Juifs de Hongrie, le Mémorial de la shoah organise un voyage de mémoire sur les traces de la communauté juive de Hongrie et de sa destruction par les nazis en 1944." La suite sur crif.org

Le président Gül s’est rendu en Hongrie

"lundi 17 février 2014
Le président Abdullah Gül s’est rendu en Hongrie dans le cadre d’une visite officielle de trois jours sur l’invitation de son homologue Janos Ader.
Au préalable de cette visite qu’il effectue accompagné du vice Premier ministre Emrullah İşler, du ministre de l’Economie Nihat Zeybekçi, des députés, des représentants du monde des affaires, de la culture et de la presse ainsi que des bureaucrates, le président a fait d’importantes déclarations à l’aéroport Esenboğa." La suite sur turquie-news.com

Hongrie : la fabuleuse histoire du SDF devenu millionnaire

"L'histoire de Laslo Andraschek ressemble à un conte de fées. Devenu riche du jour au lendemain, il n'en oublie pas d'où il vient...
Au chômage et vivant dans la rue, Laslo Andraschek se rendait dans un refuge pour anciens alcooliques à Budapest. En route, il utilise ses derniers deniers pour acheter un billet de loterie. "J'avais choisi six numéros quand l'employée du stand m'a rappelé qu'il me fallait en choisir un septième", raconte Laslo, qui se souvient de ce jour de septembre 2013. "Je lui ai dit de prendre le 24, mais que cela n'avait de toute façon pas d'importance." Cet ancien sans-abri est ainsi devenu l'un des plus gros gagnants du loto hongrois, empochant 1,7 million de livres (environ 2 millions d'euros)." La suite sur lepoint.fr

lundi 17 février 2014

Hongrie-Orban demande aux électeurs de choisir entre lui et le passé


"Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a présenté dimanche aux électeurs le choix entre son gouvernement et un retour aux héritiers du système communiste, qui, selon lui, ont conduit la Hongrie au bord de l'effondrement lorsqu'ils étaient aux affaires.
Le parti Fidesz (centre droit) de Viktor Orban devance nettement dans les sondages l'alliance de l'opposition de gauche, dominée par les socialistes d'Attila Mesterhazy, à moins de deux mois des élections législatives du 6 avril." La suite sur zonebourse.com

dimanche 16 février 2014

Méphistophélès à l’opéra de Budapest... Diable, quelle soirée!

"Par Pierre Waline
Question à un euro: „Connaissez-vous Arrigo Boito?”. Si oui, bravo! Si, par contre, vous donnez votre langue au chat, voici la réponse: écrivain et poète italien qui fut notamment le librettiste de Verdi. Mais aussi compositeur à ses heures perdues... Nous lui devons deux opéras: „Néron” et „Méphistophélès”. J’avoue que j’ignorerais son existence si des amis hongrois ne m’avaient offert autrefois un enregistement de „Nerone”, au demeurant fort bien interprété." La suite sur francianyelv.hu

Hongrie/législatives: les derniers sondages donnent gagnant le parti de Viktor Orban

"En Hongrie, la campagne électorale pour les législatives du 6 avril prochain débute officiellement aujourd’hui, 14 février 2014. Le parti de droite populiste du Premier ministre Viktor Orban a de grandes chances d'être reconduit au pouvoir. Grâce notamment à la baisse des prix du gaz et de l'électricité imposée par le gouvernement. La droite populiste a d'ailleurs axé toute sa campagne sur ce thème." A écouter sur rfi.fr 

Hongrie: polémique autour d’un meeting d’extrême-droite

"En Hongrie, le parti d’extrême-droite Jobbik a créé la polémique en organisant ce vendredi, un meeting dans une ancienne synagogue. Cela se passait à Esztergom, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Budapest.
Certes, l’ancienne synagogue a été transformée en centre culturel municipal il y a quelques années. N’empêche, certains voient là une provocation de la part du mouvement d’extrême-droite régulièrement accusé d’antisémitisme. D’où la manifestation anti-fasciste organisée à l’extérieur du bâtiment." La suite sur euronews.com

samedi 15 février 2014

Les meilleures auberges de jeunesse sont en Europe

"Le Soul Kitchen à Saint-Pétersbourg (Russie), le Home Lisbon Hostel à Lisbonne (Portugal), le Tattva Design Hostel à Porto (Portugal) et le Wombats City Hostel Budapest (Hongrie) ont été élus "meilleures auberges au monde", selon les Hoscars d'Hostelworld.com." La suite sur boursorama.com

Israël: l'ambassadeur hongrois convoqué pour s'expliquer sur des incidents antisémites

"Le ministère israélien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Hongrie en Israël afin de lui demander des explications sur la multiplication des incidents antisémites dans son pays, a indiqué un porte-parole." La suite sur sudinfo.be

L’image de la Hongrie s’est améliorée en 2013, selon l’institut Nézőpont

"Le secrétaire d’État adjoint pour les communications internationales, Ferenc Kumin, a présenté les résultats d’un rapport publié jeudi par l’institut de recherche Nézőpont concernant l‘intérêt des médias internationaux pour la Hongrie.
Nézőpont est un think tank et un institut de sondage lié au gouvernement et à l’origine du site factcheck, le « père fouettard » des journalistes étrangers.
Sans surprise, ce sont sur les thèmes de l’extrême-droite et de l’état de Droit que les médias internationaux se sont montrés les plus critiques. Le thème de l’extrême-droite a été le 4e sujet le plus abordé, après la situation économique, l’état de Droit et les relations extérieures." La suite sur hu-lala.org

vendredi 14 février 2014

Frustro : l'impossible typo

"Un designer hongrois a développé une police typographique basée sur le triangle de Penrose, un objet impossible conçu par le mathématicien Roger Penrose dans les années 50. Les caractères de cette police reprennent chacun à leur façon l’esthétique particulière de ce triangle impossible à réaliser dans le monde réel.
Au départ une simple expérimentation, Frustro est rapidement devenu une police à part entière. Le designer hongrois Márton Hegedűs a d'abord commencé un simple projet tournant autour du triangle de Penrose. Ce triangle bien connu a pour particularité d'être uniquement réalisable en 2D et impossible à réaliser en 3D : il est à la base de nombreuses illusions d'optique jouant avec les règles de la perspectives et l’appréciation de la profondeur par l’œil humain." La suite sur creanum.fr


Le président chinois rencontre le Premier ministre hongrois

"Le président chinois Xi Jinping a rencontré jeudi à Beijing le Premier ministre hongrois Viktor Orban et les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération bilatérale.
Appréciant l'amitié traditionnelle entre la Chine et la Hongrie, M. Xi a indiqué que le peuple chinois n'oublierait pas le précieux soutien de la Hongrie peu après l'établissement de la République populaire de Chine en 1949.
M. Xi a fait l'éloge du développement des relations bilatérales au cours des 65 dernières années depuis l'établissement des relations diplomatiques sino-hongroises, en particulier au cours de cette décennie depuis l'annonce de leur partenariat d'amitié et de coopération." La suite sur cri.cn

jeudi 13 février 2014

La géomètre et ses maîtres

"ARTS Pour les 90 ans de Véra Molnar, une expo rend hommage à ses inspirateurs.
«La raison d’être de ma vie est de faire des images, c’est-à-dire de juxtaposer des formes et des couleurs sur une surface plane. J’ai choisi ce métier à l’âge de 12 ans, voyant mon oncle, peintre du dimanche, exécuter des sous-bois peuplés de nymphes. Je l’ai imité, puis dépassé», aime à rappeler Véra Molnar. L’artiste est née en 1924 à Budapest, où elle se forme à l’école des beaux-arts, avant d’arriver à Paris en 1947." La suite sur liberation.fr

Née en 1924 de Véra Molnar Granville Gallery, 23, rue du Départ, 75014. Jusqu’au 7 mars. Rens. : www.granvillegallery.com

Orbán électrise les vieux Hongrois à l’approche des législatives

"Plus une place de libre au Théâtre Magyar, l’une des scènes de la capitale hongroise. Près de 700 seniors et retraités occupent les fauteuils de velours rouge pour assister à une matinée particulière : un meeting de précampagne du Fidesz (Jeunes démocrates), le parti de droite populiste du Premier ministre, Viktor Orbán. A moins de deux mois des législatives du 6 avril, 119 forums sont organisés dans tout le pays, avec pour objectif de mobiliser les têtes blanches, noyau dur de l’électorat d’Orbán, pour en faire la «force de vente» du parti." La suite sur liberation.fr (version abonnés ou en kiosque)

Queen à Budapest en 1986 – It was a kind of magic

"Avis aux nostalgiques : le dimanche 9 mars, le cinéma Uránia diffusera le fameux concert de juin ’86 des Queen, et de son inoubliable leader Freddie Mercury, au Népstadion, aujourd’hui rebaptisé Ferenc Puskas Stadion.
János Zsombolyai est l’auteur de ce documentaire dont les images ramènent à l’Histoire. Ce fut alors la première fois que le groupe britannique, à son apogée, venait faire un concert en Europe de l’Est. 80.000 personnes s’étaient chèrement disputés les places, alimentant le marché noir pour se procurer le précieux sésame, laissant ceux qui n’avaient pu l’obtenir hors de l’enceinte." La suite sur hu-lala.org

Hongrie: la politique de Viktor Orban nuit à la liberté de la presse

"BUDAPEST, 12 fév 2014 (AFP) - La Hongrie a perdu sept places au classement mondial de la liberté de la presse en 2013, a annoncé l'ONG Reporters sans frontières (RSF) dans son rapport annuel présenté mercredi, ce qui la place au 64e rang sur 180 pays.
La chute sur plusieurs années est encore plus frappante: en 2010, l'année où le Premier ministre Viktor Orban est arrivé au pouvoir, la Hongrie pointait au 23e rang mondial. Le pays est ensuite passé à la 40e place en 2011, et à la 56e en 2012." La suite sur challenges.fr

mercredi 12 février 2014

Fausses promesses par Flora

Hier, dans mon jardin, un oiseau a cédé aux impressions trompeuses d'un printemps précoce et s'est mis à chanter à tue-tête ! Surpris, les rosiers dénudés se sont redressés. L'insensé ! Nous sommes au début du mois de février et l'hiver n'a pas encore montré son vrai visage. Gare à se laisser berner par des fausses promesses !...
Quand-même, quand-même... Cela fait du bien d'y croire un peu! On a tellement envie de ressentir un élan vital dans ses veines, dans tout son corps recroquevillé par le froid, la grisaille interminable ! On se réfugie dans les souvenirs pour revivre cet élan, au moins par procuration... Sur le chemin de la maison, l'écolière décèle dans l'air soudainement radouci, un parfum inimitable, fait de l'explosion de la végétation, des vergers en fleurs et des abeilles enivrées qui charrient le pollen... Une sensation enfouie qui donne envie de tomber le manteau et d'exposer sa peau aux caresses du soleil...
Oui, j'y arrive parfois, en regardant de vieilles photos ou en replongeant dans des lettres éprouvées par d’innombrables relectures et qui exhalent vers moi, intacts, les sentiments de jadis.
"Nous vieillirons ensemble..." R. T. 1998
Photos de protagonistes des amourettes d'antan, lettres enflammées et poétiques me restituent un instant la jeunesse enfuie... Une danse langoureuse à la lumière forcément tamisée, les sensations d'un jeu à la fois attirant et effrayant qui confèrent à l'âge tendre toute sa magie immuable...
Il est même dangereux de se hasarder sur ces sables mouvants... De réveiller l'adolescente, la jeune femme, assoupies pour toujours sous les strates de la sagesse de l'âge adulte, écrasé de responsabilités, pour aboutir à la quête d'une sérénité destinée à passer la vieillesse pour la période incontournable avec laquelle il vaudra mieux conclure une paix durable...
Rozsa Tatar



Rozsa Millet

mes blogs (cliquer):

Objectif transparence - Législatives 2014 : la Hongrie sous les projecteurs

"Vendredi 31 janvier, Transparency internationale Hongrie et l’Institut pour la responsabilité fiscale,  ont présenté une étude sur l’absence de transparence dans la gestion et le processus de prise de décisions au sein du secteur public et de l’appareil politique en Hongrie, étude réalisée dans le cadre du projet « Que choisissons-nous ? ». Ces deux ONG ont dressé dans six domaines  un état des lieux « a priori » en examinant : le processus de prise de décisions, la loi de finance, le financement de la campagne électorale, la liberté d’information, les marchés publics et la lutte contre la corruption. Les résultats sont déjà pour le moins alarmants. Au cours des deux mois à venir le groupe d’experts mis en place évaluera les conséquences budgétaires des promesses des candidats et le financement de chaque campagne, un premier pas vers une normalisation de la « situation » hongroise." La suite sur jfb.hu

Festival de Berlin 2014 : la Hongrie rurale face à l'homosexualité dans Land of storms

"Panorama
LAND OF STORMS
(Viharsarok)

de Ádám Császi
avec András Sütö, Ádám Varga, Sebastian Urzendowsky...

Dans son club de football allemand, Szabolcs (surnommé Szabi) découvre que son avenir dans le métier est sans doute compromis, la faute à un réel manque de talent. Revenu en Hongrie, il décide de retaper la vieille ferme de son grand-père, dont il a hérité. Il se fait aider par Aron, un jeune garçon du village, qu'il rémunère pour cela. Mais lors d'une ballade à moto un peu trop arrosée le trouble s'installe entre les deux garçons..." La suite sur abusdecine.com

Hongrie : le courage d'une organisation juive

"La principale organisation juive de Hongrie, Mazsihisz, a annoncé dimanche qu'elle boycotterait toutes les cérémonies officielles prévues par le gouvernement dans le cadre de l'année commémorative de l'Holocauste. L'organisation accuse notamment le gouvernement, qui a prévu d'ériger un monument commémorant l'occupation nazie, de minimiser le rôle de la Hongrie dans la déportation des juifs." La suite sur eurotopics.net

À Zurich, le 'drive-in du sexe' ou l'asile des prostituées hongroises

"Par Hélène Bienvenu (Budapest)
La ville de Zurich a ouvert l'été dernier un drive-in du sexe. L'objectif est de mieux protéger les prostituées, mais aussi de les éloigner du centre. Six mois après son ouverture, le lieu est devenu la terre d'asile de jeunes roms hongroises. De Budapest, Myeurop s'est rendu sur place.
Quotidiennement, le train de nuit de Budapest - Zürich offre le même spectacle aux non-initiés. Des dizaines de jeunes Hongroises, à peine sortie de l’adolescence, s’en vont jouer de leurs charmes chez les Helvètes. Drôle de "tremplin vers l’emploi" que ce convoi EN467, surnommé "valse viennoise", qui charrie ces demoiselles -des Roms hongroises en grande majorité- de leur village jusqu’à Zürich, eldorado des banquiers et… des prostitué(e)s." La suite sur myeurop.info

Centrale nucléaire hongroise: le président approuve la coopération avec Moscou

"Le président hongrois Janos Ader a approuvé mardi l'élargissement de la centrale nucléaire de Paks, à 100 km au sud de Budapest, avec le concours de la Russie, rapporte l'agence MTI citant une déclaration du président.
Selon l'agence, le président a signé une loi sur l'élargissement de la centrale après une étude sur la conformité de la loi à la Constitution nationale. Le parlement du pays avait antérieurement adopté cette loi par 256 voix pour, 29 contre et 2 abstentions." La suite sur ria.ru

Quel avenir pour le quartier juif de Budapest ? Table ronde 1er mars, à 14h Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44


La table ronde sera consacrée à l’un des endroits les plus fascinants de Budapest, l’ancien quartier juif du 7e arrondissement de Pest dont le destin incertain est suivi de près par le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007.  

Participeront au débat :
Florence La Bruyère, journaliste, reporter

Michel Polge, architecte-urbaniste 
Jean-Pierre Frommer, président de l’association des Mardis hongrois de Paris 
Pierre Housieaux, président de l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique
Ladányi János, sociologue, professeur d'université, association ÓVÁS!
Perczel Anna, architecte-urbaniste, présidente de l'association ÓVÁS!
Modérateur : Zsuzsanna Szabó, membre fondateur des Mardis hongrois de Paris
Entrée libre.

Quel avenir pour le quartier juif de Budapest? Exposition de photographies

Exposition du 27 février - 8 mars 2014
L’exposition sera inaugurée le 27 février 2014 à 19 h par Francois Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Budapest
Institut hongrois  92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Sélection des photos d’István Jávor et de Martin Fejér, deux observateurs infatigables du 7e arrondissement de Budapest qui consignent depuis de longues années tous les changements qui y sont survenus. Immortalisant riverains, communautés religieuses, artisans, petits commerçants et « bars de ruines », leurs images nous plongent dans un univers dont certaines facettes risquent de disparaître à jamais.
Entrée libre

mardi 11 février 2014

Première du spectacle" L'oeil le plus bleu", le 13 février à 19h au Théâtre La Reine Blanche

adaptation  du roman  de T. Morrison

Actuellement il n'y a aucune oeuvre de Toni Morrison adaptée au théâtre en France. Ce que propose Monika Rusz par "L'oeil le plus bleu" est une traversée poétique et musicale de l'Amérique des années 50, pendant la période de la ségrégation raciale. Elle a voulu montrer comment le racisme est nuisible. D'où vient le mal. Comment le passé conditionne le présent.

Première du spectacle" L'oeil le plus bleu", adaptation  du roman  de T. Morrison le 13 février à 19h au Théâtre La Reine Blanche (2 bis Passage de la Ruelle, 75018. M° La  Chapelle)
Entrée gratuite.
Réservation obligatoire  par mail: compagniedesinacheves(AT)orange.fr.

Carnaval pour enfants 12 mars à 15h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Information et inscription : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Comme les années précédentes, nous invitons les plus jeunes à participer à notre bal masqué qui verra défiler des princesses, des Zorros, des Petits chaperons rouges ainsi qu’à un concours de déguisement où les masques les plus drôles, les plus sophistiqués et les plus beaux seront récompensés. Programme en langue hongroise.
Entrée libre

"VS" de Zsuzsa Rakovszky chez Actes Sud


Résumé

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS

1889, prison de Klagenfurt, Autriche-Hongrie. Un Hongrois, Sandor Vay, inculpé pour escroquerie, se retrouve dans une cellule pour femmes : une fois ses habits retirés, cet écrivain talentueux, grand séducteur et voyageur, s'avère être une femme...
VS est basé sur la vie de la comtesse hongroise Sarolta Vay (1859-1918), qui vécut en homme, mena une carrière littéraire et consomma deux mariages avant que le scandale éclate.
Nourri des journaux de prison de Vay, de son autobiographie, de ses poèmes et de ses lettres d'amour adressées depuis sa cellule à la femme de sa vie, ce roman retrace un parcours hors du commun dans le cadre haut en couleur de la monarchie austro-hongroise en déclin.
V. S. se défendra, opposant l'identité à laquelle il se sent appartenir à celle que l'on voudrait lui imposer de force.
Ce roman profond et marquant qui pose la question de la construction de l'être face à la "normalité", révèle l'une des plus importantes romancières hongroises, traduite ici pour la première fois en français.

Née en 1950 à Sopron, en Hongrie, Zsuzsa Rakovszky, traductrice et poétesse, est considérée comme une figure centrale de la nouvelle poésie féminine de son pays. Elle est également l'auteur de nouvelles et de romans. Son premier roman, A kígyó árnyéka (L'Ombre du serpent), a reçu en 2003 un prestigieux prix littéraire de Hongrie et a été traduit dans plusieurs langues.

Le choix des libraires : choisi le 10/02/2014 par Laure Simoes de la librairie PETITES HISTOIRES ENTRE AMIS à CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE, France

Source : 20minutes.fr

lundi 10 février 2014

Journée de mobilisation pour soutenir les SDF en Hongrie

"Les activistes et travailleurs sociaux de l’association « A Város Mindenkié » (La Ville est à Tous) organisent une journée de mobilisation dans plusieurs villes du monde, jeudi 13 février, pour dénoncer le traitement réservé aux sans-abri en Hongrie.
Concrètement, « La Ville est à Tous » demandent aux associations pour la lutte contre le sans-abrisme et pour le droit au logement d’exprimer leur solidarité avec les SDF en Hongrie, en manifestant entre les 13 et 15 février devant l’ambassade ou le consulat hongrois de leur pays. Puis de partager leur photos et vidéos." La suite sur hu-lala.org

"A Paris, DAL, No Vox, et tous les mouvements et citoyens solidaires se rassembleront devant l’ambassade de Hongrie, 3 Av FOCH, PARIS 16e – Métro Porte Dauphine, comme dans 12 autres pays européens le vendredi 14 février à partir de 17h."

Le suska, monnaie sociale des Hongrois

"Alors que la devise nationale des Hongrois, le forint (0,00325 euro) s’effondre, une poignée de citoyens a inventé une monnaie sociale ou alternative virtuelle. Rien à voir avec le bitcoin, le suska est stable. Il peut être généré par n’importe quel Hongrois suivant un cours simple : 1 suska vaut 10 forints, et une heure de travail représente 60 suskas. C’est une sorte de mix entre les sols et les SEL (système d’échange local) franchouillards. Trois mille personnes utilisent déjà cette monnaie, dont l’objectif est de favoriser l’économie réelle et le pouvoir d’achat." La suite sur liberation.fr version abonnés

Hongrie : Boycott juif des commémorations de l'Holocauste

"La principale organisation juive de Hongrie, Mazsihisz, boycottera les commémorations de l'Holocauste prévues par le gouvernement hongrois, et accuse le Premier ministre conservateur Viktor Orban, "d'ignorer les sensibilités" des survivants.
"Dans les circonstances actuelles, Mazsihisz se retire du programme Holocauste 2014 du gouvernement", a expliqué l'organisation dans un communiqué." La suite sur leparisien.fr

dimanche 9 février 2014

François Jeanneau Quartet en concert au 38Riv'

Mercredi 12 FEVRIER 2014 - 20 h 30
Le FJ Quartet existe depuis 1977 (mais oui !).
Au fil du temps, bien des musiciens célèbres en ont fait partie : Jean-François Jenny-Clark, Michel Graillier, Aldo Romano, Christian Escoudé, Michel Benita, Aaron Scott, Andy Emler, Joël Allouche, Linley Marthe, Simon Goubert, Ablaye Cissoko, Sébastien Boisseau...
A partir des compositions du leader, le Quartet privilégie la liberté, le partage, l'invention, l'échange, la conversation, l'imprévisible, le plaisir de jouer et de partager ce plaisir avec le public. enregistrements : Techniques Douces (Owl Records), Ephémère (Owl Records), Taxiway (Label Bleu), Quand se Taisent les Oiseaux (BeeJazz)...

Artiste(s) :
François Jeanneau (saxophone soprano)
Emil Spanyi (claviers)
Matyas SzandaÏ (basse)
Joe Quitzke (batterie)

https://www.facebook.com/jeanneaufrancois
Tarifs : 13 € / tarif réduit : 10 € / -12ans : 5 €
(CB non acceptées) Nombre de places limité
Réservation (sans frais) conseillée
38riv.com

Soirée des Mardis hongrois de Paris du 4 février 2014 - Quelques images.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.

©photos peter gabor.


©photos peter gabor.
©photos peter gabor.

©photos peter gabor