lundi 15 janvier 2018

Des sons infinis à Rouen

"Investir des lieux inédits, jouer la musique dans la ville, voici depuis des années le désir du collectif des Vibrants Défricheurs. Plus acteurs de terrain que communicants, les Rouennais organisent souvent des événements impromptus, en quelques semaines, avec les institutions du territoire ou de manière totalement indépendante. Les Sons Infinis, qui occupaient pour la première fois la belle chapelle du CHU de Rouen, en est un parfait exemple. En quelques semaines, trois concerts internationaux furent donc organisés, le temps d’un weekend. Et avec quel plateau, puisqu’en plus des musiciens rouennais, on croisait Csaba Palotaï ou encore Linda Oláh." La suite sur citizenjazz.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire