mardi 19 juin 2018

Trump encourage Orbán à maintenir sa position anti-immigration

"Le président américain Donald Trump et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán ont partagé leurs vues hostiles à l'immigration au téléphone samedi. Donald Trump a saisi l'occasion de l'arrivée à Budapest d'un nouvel ambassadeur pour appeler Viktor Orbán, samedi, pour le féliciter de sa victoire électorale au début du mois d'avril . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

dimanche 17 juin 2018

Concert Zsuzsanna - Mardi 19 juin 2018 à 21 h au Studio de l'Ermitage

Au carrefour de plusieurs musiques et de plusieurs langues, Zsuzsanna explore un univers à la fois très personnel et universel, scandé par sa voix envoûtante.

Chanteuse et musicienne (l’accordéon étant son instrument de prédilection), Zsuzsanna – qui pratique également l’art de la comédie – incarne sa musique avec une rare intensité expressive. Nimbée d’un halo de mélancolie, cette musique à la beauté ardente évoque une forme de folk apatride ou de blues nomade. Vagabonde (céleste) dans l’âme, elle a constitué au fil du temps un ample répertoire, dans lequel se mêlent compositions originales et airs traditionnels. Son nouveau répertoire (Simple Prayer) a été écrit entièrement en anglais, Zsuzsanna ayant souhaité conférer une résonance universelle à ces vibrantes chansons d’amour, de désespoir et de deuil. Accompagnée par ses fidèles compagnons musiciens: Csaba Palotai, Frédéric Norel, Sébastien Gastine et Steve Argüelles.

Zsuzsanna Varkonyi : chant, piano, accordéon
Csaba Palotai : guitare
Frédéric Norel : violon
Sébastien Gastine : contrebasse
Steve Argüelles : batterie
Site officiel

Studio de l'Ermitage
8 rue de l’ermitage - 75020 PARIS
01 44 62 02 86
studioermitage@gmail.com  
studio-ermitage.com
 

Qui est George Soros, le milliardaire détesté par la fachosphère?

"A 87 ans, l'Américain George Soros est l'un des hommes les plus détestés de la fachosphère. Ce spéculateur multimilliardaire d'origine juive, né en Hongrie, figure aussi parmi les plus grands philanthropes du monde, et attise les théories du complot les plus folles. Récit d'une épopée sous le feu des critiques.
"Soros était un SS nazi et 'c'était la meilleure expérience de sa vie', a-t-il dit. Voir la destruction et l'agonie autour de lui était euphorisant". Sur Internet, les théories complotistes peuvent aller très, très loin. Jusqu'à accuser George Soros, citoyen américain d'origine juive, d'avoir été lui-même nazi – alors qu'il n'avait qu'une quinzaine d'années lors de la Shoah." La suite sur lesinrocks.com

Le président américain et le Premier ministre hongrois échangent sur leurs liens, au téléphone

"Alors que le nouvel ambassadeur des États-Unis à Budapest prendra ses fonctions la semaine prochaine, le président des États-Unis, Donald Trump, et le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, ont discuté de leurs liens bilatéraux, a déclaré samedi un ministre hongrois.
Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du commerce, Peter Szijjarto, a donné des détails sur la conversation téléphonique, rapporte MTI, l'agence de presse hongroise.
"Selon M. Trump, le nouvel ambassadeur, David Cornstein, est un grand homme, dont l'arrivée donne l'occasion de continuer à améliorer les relations bilatérales," a dit M. Szijjarto.
Connus pour leur forte opposition aux migrations, MM. Trump et Orban ont également débattu de l'importance de la protection des frontières et disent de concert qu'un "pays qui ne pourrait plus défendre ses frontières ne pourrait plus être qualifié de pays", a rapporté M. Szijjarto.
M. Szijjarto a dit que M. Trump avait encouragé M. Orban à défendre la frontière méridionale de la Hongrie." La suite sur china.org.cn

samedi 16 juin 2018

Deconstruction : l’architecture graphique et virtuelle de Balazs Csizik

"La photographie d’architecture n’a pas fini de nous surprendre. Le jeune artiste Balazs Csizik nous offre dans sa série Deconstruction une nouvelle approche des bâtiments, entre réalité et virtualité.
Né en Hongrie en 1987, Balazs Csizik aime l’architecture et la photographie. Après des études en Communication visuelle, il devient le directeur artistique de l’agence MITTE. En plus de son travail principalement basé sur le graphisme, Balazs aime faire des photographies d’architecture.
Pour sa série Deconstruction, Balazs Csizik a allié ses passions pour nous donner une série inspirante et décalée : « J’ai toujours voulu faire quelque chose d’unique avec les bâtiments – quelque chose qui peut relier mon graphisme et mes compétences de photographe – et cela devient une histoire d’amour pour moi. » " La suite sur phototrend.fr

Les eurodéputés dénoncent le blocage de la Hongrie sur le post-Cotonou

"Budapest bloque toujours l’adoption du mandat de négociation européen avec les pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, au grand dam des eurodéputés.
Les négociations entre l’Union européenne et les  pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) sur le futur de l’accord de Cotonou sont dans l’impasse.
À l’occasion de l’adoption d’une résolution sur les négociations le 14 juin, les eurodéputés ont appelé les États membres à adopter le mandat de négociation qui permettra d’entamer les discussions avec les pays ACP.
« Les États membres statuent à l’unanimité sur le mandat de négociation. Voilà pourquoi la Hongrie a bloqué le mandat en raison d’un désaccord sur la question migratoire » a rappelé l’eurodéputée française Mireille D’Ornano (EFDD).
Citant les 27 pays de l’Union européenne ayant validé le mandat de négociation tel que présenté par la Commission, l’eurodéputé belge Charles Goerens a également pointé du doigt le blocage de Budapest.  « J’en déduis donc que c’est la Hongrie qui bloque les négociations »." La suite sur euractiv.fr

vendredi 15 juin 2018

Hongrie. L’incroyable cavale de Robi l’ours fugueur a captivé le pays

"Intercepté non loin de la frontière serbe après plusieurs centaines de kilomètres en liberté, le plantigrade s’est attiré la sympathie des médias et des Hongrois.
C’est un feuilleton digne d’une course-poursuite couverte en direct sur une autoroute américaine. Pendant deux semaines et 300 kilomètres, la Hongrie s’est passionnée pour l’ours Robi, entré dans le pays par la Slovaquie et stoppé dans la nuit du 8 au 9 juin dans un bois de Sándorfalva près de Szeged. Son parcours entamé autour de Somoskőújfalu s’est poursuivi en contournant Budapest par l’est via Füzesabony, puis Abony, puis en longeant la rivière Tisza droit vers le sud et la Serbie. Maîtrisée avec des balles tranquillisantes, cette femelle de 100 kilos au comportement pacifique, selon les nombreux témoins interrogés par les médias locaux, n’a blessé personne durant son cheminement." La suite sur courrierinternational.com

Prochaine soirée des Mardis hongrois de Paris le 19 juin 2018 à partir de 20 h à la brasserie Le Saint-André

Prochaine soirée
le mardi 19 juin 2018
à partir de 20 h
à la brasserie Le Saint-André
2, rue Danton 75006 Paris Métro Saint-Michel
Crédit Photo : Erwan Le Touze
Kedves Mardis Hongrois-látogatók,
A legközelebbi összejövetel június 19. este 8 órakor kezdődik
Le Saint-André kávéházban
2, rue Danton 75006 Paris
 Métro Saint-Michel
Les Mardis hongrois sur Youtube
Les Mardis hongrois sur France 2 émission Télématin
Les Mardis hongrois de Paris sur France Inter
Les Mardis hongrois de Paris sur Hulala
Crédit Photo : Erwan Le Touze

Crédit Photo : Erwan Le Touze
 


Crédit Photo : Erwan Le Touze

Sous Budapest, il existe un monde mystérieux caché sous l’eau dans lequel vous pouvez plonger

"Peu de touristes qui visitent la capitale hongroise le savent, mais il est possible d’explorer une partie du gigantesque réseau de galeries souterraines immergées qui s’étend sur des kilomètres, 30 mètres sous terre. Enfilez votre masque et vos palmes et suivez le guide.
PLUS DE 32 KM DE GALERIESUn nombre incalculable de bâtiments de la ville de Budapest, y compris son Parlement d’inspiration néo-gothique construit en 1902, ont été construits avec de la pierre calcaire issue des carrières souterraines du quartier de Kobanya (littéralement « le quartier des carrières de pierre ») situées sur la rive droite du Danube.
Du Moyen Âge à la seconde moitié du XIXe siècle, l’exploitation continue de ces carrières a donné naissance à un incroyable réseau de galeries souterraines long de plus de 32 kilomètres, à une trentaine de mètres sous les pavés des rues de la ville." La suite sur dailygeekshow.com

FESTIVAL / Le coeur de l'électro bat pour le Balaton Sound !

"Depuis déjà plus de 11 années sur les rives du Lac Balaton, en Hongrie, à quelques encablures de Budapest se déroule un magique festival : Bienvue au Balaton Sound !
En ce début du mois de Juillet, débarquent de l'Europe entière des milliers d'amoureux de musique électronique en tous genre pour 5 jours de fête, 7 scène, 200 shows et de la musique 24 heures sur 24 en plus de surprises, d'animations, de boat parties : la recette parfaite des vacances réussies.

Balaton Sound 2018 : infos & réservations" La suite sur infoconcert.com

Villeparisis - Médiathèque : « Les fabuleuses aventures d’Háry János » vendredi 15 juin 2018 à 20 h

La médiathèque municipale Elsa Triolet et la compagnie du Piano ambulant vous proposent un rendez-vous inédit : « Les fabuleuses aventures d’Háry János » d’après l’opéra de Zoltan Kodaly. Le spectacle s’adresse aux jeunes dès 6 ans.
Hongrie, années 1830. Une petite taverne, quelques habitués, un petit orchestre  populaire, quelques ivrognes… Háry János, un vieux paysan, s’agite dans un coin : le voilà reparti à raconter ses souvenirs de soldat : « d’un simple coup d’épaule il a poussé toute une maison du territoire russe par dessus la frontière hongroise, il a dompté un cheval infernal, maîtrisé de ses propres mains non seulement le dragon à sept têtes, mais encore Napoléon lui-même… »
Un récit exalté et exaltant dans lequel on se glisse volontiers en compagnie des musiciens, pour, comme Hary Janos, se faire croire que la vie est merveilleuse lorsqu’on sait enchanter le quotidien…
Marc Feuillet, Háry János
Christine Comtet, flûte
François Salès, hautbois
Antoinette Lecampion, violon
Joël Schatzman, violoncelle
Sylvie Dauter, piano
Céline Pigeot, costumes

Médiathèque municipale Elsa Triolet :
place Pietrasanta à Villeparisis
Tél. : 01 60 21 21 60
Email : mediatheque@mairie-villeparisis.fr

Union Européenne : "L’orbanisation" de l’Europe est-elle inéluctable ?

"Ce sera "un test décisif" pour l’Europe a dit hier Angela Merkel sur l’immigration. Le nouveau gouvernement italien (un des 6 pays fondateurs) fait vaciller l’Union Européenne et lance la bataille pour les élections européennes : une "orbanisation" de l’Europe ?
Ce dernier épisode d’une « crise migratoire » en Union Européenne est aussi une étape politique emblématique de la poussée de mouvements politiques disruptifs, populistes, non institutionnels, arrivés au pouvoir en Europe depuis environ 10 ans. En Italie, Autriche, Pologne, Danemark, ils ont pour point commun un certain souverainisme fiscal et migratoire ; et une pratique politique aux limites du droit international et de l’Etat de droit.
Cette « orbanisation » de l’UE (comme l’écrit notre invité Sylvain Kahn) tire son nom du Premier Ministre Hongrois au pouvoir depuis 2015, qui avait déjà théorisé son modèle de « démocratie illibérale » comme réaction identitaire et souverainiste, avec une hostilité croissante envers les migrants : talonnés par l’extrême droite ou alliés avec elle, de plus en plus de partis européens s’engagent désormais dans des coalitions ou des thématiques similaires. Leur stratégie aux limites du consensus diplomatique et du spectre politique institutionnel se développe plus que jamais au sein de l’Union Européenne et construisent un « nationalisme européen » nouveau.
Ces partis comptent peser lors des élections européennes en 2019. L’orbanisation de l’UE est-elle inéluctable ?" A écouter sur franceculture.fr

"Camion charnier" : le parquet hongrois fait appel des peines de 25 ans

"Le parquet hongrois a annoncé faire appel des peines de 25 ans de réclusion prononcées jeudi contre les principaux responsables du drame qui avait vu 71 migrants mourir d'asphyxie à bord du camion frigorifique dans lequel ils avaient été entassés par des passeurs à la frontière serbe en août 2015.
"Le verdict ne reflète pas suffisamment les conditions du crime", a expliqué devant la cour de Kecskemét le procureur Gabor Schmidt, qui avait requis la perpétuité pour les quatre principaux accusés. Ces passeurs, qui avaient laissé les migrants suffoquer alors qu'ils n'ignoraient rien de leur agonie, répondaient d'"homicides avec circonstance aggravante de cruauté particulière"." Source : nouvelobs.com

Une cinquantaine de Hongrois arrive samedi à Argentan

"L'échange entre Argentan et Baja a lieu chaque année au début de l'été. Cette fois les amis hongrois vont séjourner dans des familles argentanaises du 16 au 24 juin.
Une cinquantaine d’amis hongrois de Baja arrivera à Argentan samedi 16 juin 2018 en fin d’après-midi.
Une bonne partie du groupe va retrouver les familles qui correspondent depuis déjà quelques années, plus de 20 ans pour certaines." La suite sur actu.fr

Hongrie : un budget 2019 qui ressemble à de l’austérité

"Le ministre des Finances, Mihály Varga, a présenté mercredi devant les parlementaires son projet de budget 2019. Avec un niveau de dépenses publiques en diminution, LMP et Jobbik critiquent un budget « d'austérité ». Le budget 2019 prévoit 19,6 billions de forints de revenus et 20,6 billions de dépenses. Il prévoit ainsi un déficit budgétaire avoisinant les 1000 milliards de forint, représentant 1,8% du PIB . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Inquiétudes sur l’indépendance de la recherche publique en Hongrie

"Jusqu'ici épargnée par la reprise en main des institutions publiques par le parti Fidesz au pouvoir, l'Académie hongroise des sciences pourrait se voir dépecée de son vaste réseau d'instituts de recherche, selon une information de HVG.
Le gouvernement hongrois projetterait de centraliser le vaste réseau d'instituts de recherche actuellement sous la tutelle de l'Académie hongroise des sciences (MTA). Le budget alloué au fonctionnement de ces laboratoires (20 milliards de forint) devrait être réorienté au profit du ministère de l'innovation et de la technologie, selon une information de HVG. Prise de court par cette nouvelle, la direction de la MTA a décidé de se réunir demain en session extraordinaire pour débattre du sujet . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Un nouvel «axe alpin» se constitue en Europe contre les migrants

"L'Italien Matteo Salvini, l'Autriche de Sebastian Kurz et Horst Seehofer, ministre allemand de l'Intérieur, forment un nouveau pôle anti-immigration après celui réunissant la Hongrie, la Pologne, le République tchèque et la Slovaquie.

Finalement, Viktor Orban pourrait avoir gagné. Le maître de Budapest fut le premier à dresser des barbelés contre l'exode, celui des Syriens en août 2015. Sa prophétie n'est pas loin de se réaliser quand l'Italie, jusqu'ici ouverte à la misère du monde, renvoie en pleine mer un bâtiment chargé de 629 migrants africains. Basculement. Électrochoc. Malgré le trouble d'Angela Merkel et les blâmes d'Emmanuel Macron, la question pour l'Europe n'est plus de savoir si elle doit renforcer sa frontière commune. Mais si elle peut encore éviter le retour aux barrières nationales. En trois ans, l'exception hongroise s'est propagée à toute l'Europe centrale. Varsovie, Prague et Bratislava jurent avec Budapest que la religion musulmane n'est pas ..." La suite sur lefigaro.fr (article payant)
 

jeudi 14 juin 2018

Mort de 71 migrants dans un "camion charnier": l'heure du verdict en Hongrie

"Kecskemét (Hongrie) - Près de trois ans après la mort par suffocation de 71 migrants dans un camion frigorifique découvert en Autriche, la justice hongroise rend jeudi son verdict à l'encontre des trafiquants jugés pour ce drame d'août 2015, qui avait profondément choqué l'opinion mondiale. Après un an de procès, au vu de la gravité des faits, le procureur Gabor Schmidt a requis la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de quatre des quatorze accusés. Il a exigé que pour trois d'entre eux cette peine soit incompressible, une disposition existant en droit hongrois. " La suite sur lexpress.fr

Liszt, Kodaly, Bartok - Carrefour de Lodéon - mercredi 13 juin 2018

3 grands compositeurs hongrois

programmation musicale :
D’après Gioachino Rossini / Franz Liszt,
La Danza
Franz Liszt,
Bagatelle sans tonalité. 4ème Méphisto-valse
Saint-François de Paule marchant sur les flots
Funérailles
Guillaume Coppola, piano
ELOQUENTIA EL 1130
2ème Rapsodie hongroise, en ut dièse mineur
1ère Méphisto-Valse. La danse à l’auberge du village
Vladimir Horowitz, piano
SONY CLASSICAL 88697839852 (4 CD)
Hungaria : II. Agitato / III. Agitato molto / IV. Largo con duolo (large avec douleur) / V. Allegro marziale / VI. Allegro trionfante
BBC Philharmonic
direction : Gianandrea Noseda
CHANDOS CHAN 10490
Zoltan Kodaly,
Hary Janos : Intermezzo
Traditionnel / collecté et harmonisé par Zoltan Kodaly,
Chanson à danser
Zoltan Kodaly,
Danses de Marosszék
Orchestre du Festival de Budapest
direction : Ivan Fischer
PHILIPS 462824-2
Sonate pour violoncelle opus 8 : 3ème mouvement. Allegro molto vivace
Yo-Yo Ma, violoncelle
SONY CLASSICAL SK 61739
Béla Bartok,
Concerto pour 2 pianos et percussions : Allegro ma non troppo
Heini Karkkainen, Paavali Jumppanen, pianos
Lasse Erkkila, Tim Ferchen, percussions
Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise
direction : Sakari Oramo
WARNER CLASSICS 2564 61947-2,
Allegro Barbaro
Zoltan Kocsis, piano
PHILIPS 442 016-2

A écouter sur francemusique.fr (1 h 58 mn)

Vu de Hongrie. Le nouveau gouvernement italien marque un tournant pour l’Europe

"L’alliance pro-Orbán, anti-Bruxelles et pro-Poutine aux manettes de l’Italie est inquiétante pour l’Europe, estime ce chroniqueur hongrois libéral.
Le gouvernement droite-gauche élu par l’Italie se dirige vers une ligne de conduite alliant, à la Orbán, souveraineté nationale, durcissement de la politique antimigrants et relations probablement conflictuelles avec l’Union européenne (UE). L’élite romaine soutenue par Bruxelles et Berlin avait pourtant tout fait pour que la direction empruntée jusqu’ici se maintienne, mais n’a pas réussi à satisfaire “les marchés” ou les ministres des Finances de l’eurozone. Début mars, les Italiens ont envoyé un non franc et puissant à la classe dévitalisée des Silvio Berlusconi, Matteo Renzi et consorts. L’Italie se divise toujours entre Nord et Sud, mais ces deux parties dénoncent désormais ensemble" La suite sur courrierinternational (article payant)

Merkel : « la Hongrie fait le travail pour nous »

"La chancelière allemande a défendu la politique migratoire de Viktor Orbán, dimanche sur la chaîne de télévision publique allemande ATD, rapporte Der Spiegel. Un sérieux revers pour les anti-nationalistes en Hongrie et ailleurs en Europe. Lors d'une interview dimanche sur la chaîne de télévision publique allemande ATD, Angela Merkel a glissé un petit mot de soutien à la politique migratoire extrêmement dure de Viktor Orbán . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant

En direct du monde. En Hongrie, un club d'"entendeurs de voix" pour soigner les schizophrènes

"À Budapest, la capitale hongroise, un centre de soins associatif utilise une méthode originale pour soigner les malades schizophrènes. Les patients ne sont pas appelés des "schizophrènes" mais des "entendeurs de voix", moins stigmatisant que le mot schizophrène. Imaginez une vieille maison dans un quartier populaire de Budapest, avec une cour intérieure planté de grands arbres et décorée des tableaux peints par les patients. C’est là que travaille l’association l’Éveil, qui accueille des personnes souffrant de différents troubles mentaux, notamment les schizophrènes, qui sont habités par plusieurs personnalités. La particularité de cette méthode, – qui a été découverte par des médecins néerlandais et introduite en Hongrie par cette association – est que les patients forment un club : le club des "entendeurs de voix"." La suite sur francetvinfo.fr

Budapest, ville gastronomique et paradis des carnivores

"Considérée comme l'une des plus belles villes d'Europe, Budapest, la capitale hongroise, est aussi une destination gastronomique, explique la critique culinaire au quotidien Montreal Gazette Lesley Chesterman, qui se trouve présentement dans la « perle du Danube ». Goulash, poulet au paprika, choux farcis, crêpes, saucissons, soupe aux cerises, salamis et pâtisseries de luxe font le bonheur des touristes gourmands, surtout les carnivores." A écouter sur radio-canada.ca (11 min 20 sec)

Comment le gouvernement hongrois favorise « ses » médias

"Par la publicité d’Etat, les annonceurs publics subventionnent indirectement et en abondance les journaux proches du Fidesz, qui sont aussi ceux qui ont le moins de lecteurs... Et les titres laissés pour compte tombent comme des mouches.
La presse traverse une profonde crise en Hongrie. Les disparitions récentes de titres emblématiques que sont le Népszabadság, le Magyar Nemzet et la semaine passée de Heti Válasz, sont là pour l'illustrer. Mais dans ce paysage sinistré, quelques journaux tirent très bien leur épingle du jeu et ils ne le doivent en rien ni à leurs succès éditoriaux ni commerciaux.
En effet, en Hongrie, l'Etat est l'un des plus gros annonceurs. Et sans surprise, ce sont les médias proches ou dans les mains du parti au pouvoir, le Fidesz, qui captent la totalité de ces revenus publicitaires. A tel point que G7, le site d'investigation qui les a publiés, les considère comme des "subventions publiques déguisées".

L'injustice est d'autant plus criante que cela est fait en dépit de toute logique commerciale, car..." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

mercredi 13 juin 2018

Exposition photographique - «Les ailes de la Puszta» à Metz jusqu'au 6 juillet 2018

"Exposition photos qui vise à mettre en valeur le patrimoine naturel de la plaine de Hongrie, mais aussi le travail formidable que font sur place les gardes du parc national d'Hortobagy pour la conservation et la protection de la nature. Exposition proposée par Annick Gauthier et Didier Robert.
La Puszta est la grande plaine herbeuse et marécageuse de Hongrie. C'est une immense steppe qui couvre une partie du centre de l'Europe, déclarée réserve de biosphère de l'Unesco depuis 1979. On peut y observer une très grande variété d'oiseaux migrateurs mais aussi de nombreuses espèces nicheuses. On y rencontre notamment les oiseaux les plus colorés de notre continent : guêpiers, rolliers ... mais aussi des espèces plus rares telles que le faucon Kobez ou la cigogne noire, difficiles à observer en France." Source et plus d'information sur republicain-lorrain.fr

"Total soutien" de la Hongrie et de la Slovaquie à l'Italie pour son refus d'accueillir l'Aquarius

"Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a assuré mardi l'Italie de son "total soutien" tandis que son homologue slovaque Peter Pellegrini a souhaité que le refus de Rome d'accueillir le navire Aquarius ne soit "que le début" du renforcement des frontières maritimes de l'UE.
"J'ai ressenti un énorme soulagement!", a déclaré le chef du gouvernement hongrois interrogé sur son sentiment après que l'Italie a refusé d'accueillir le navire de sauvetage Aquarius avec 629 migrants à bord.
"J'étais las d'entendre pendant des années que les frontières maritimes ne peuvent pas être protégées!", a ajouté M. Orban qui incarne depuis 2015 le camp des pays européens opposés à l'accueil de réfugiés sur leur territoire." La suite sur rtbf.be

mardi 12 juin 2018

Exposition Rita KORTSHOK - Poésie des Jardins le 17 Juin 2018 à Carrières-sur-Seine

Prochaine exposition "POESIE DES JARDINS" le Dimanche 17 Juin : venez admirer une sélection des tableaux et dessins de Rita KORTSHOK, en plein air dans un cadre original et dépaysant : les jardins Partagés de Carrières sur Seine. 

Rendez-vous à l'angle du Bd Maurice Bertreaux et de l'avenue du Maréchal Juin, le 17 Juin entre 11h et 19h. Rita Kortschok sera présente pour vous accueillir et vous faire découvrir ses oeuvres au milieu des fleurs, légumes et fruits des habitants de Carrieres-sur-Seine.
Accès : RER A Houilles - Carrières sur Seine, puis Bus Ligne A, arrêt Salle des Fêtes
Plan : https://goo.gl/maps/xKNqnmchZS92

L'évènement est organisé par les associations SoliCité, qui organise des événements culturels pour dynamiser la ville de Carrières-sur-Seine, et Poésie et Jardins qui anime et cultive les Jardins Partagés de Carrières-sur-Seine.
web : www.skarlat.eu



Un président hongrois pour la Slovaquie ?

"Béla Bugár, le dirigeant d’un parti de la minorité hongroise, a annoncé le week-end dernier sa candidature à la présidence de la République en Slovaquie. Ce vieux routard de la politique slovaque a toutefois de très maigres chances de remporter les élections présidentielles qui se dérouleront l’année prochaine.Le congrès du Most-Híd a pris sa décision à l’unanimité au cours du week-end dernier : le moment est venu en Slovaquie de voir un membre d’une minorité ethnique se présenter au poste suprême…et donc de lancer son propre candidat. « Béla Bugár représente les valeurs de coopération, de tolérance et de compromis, qui font cruellement défaut ces temps-ci », a communiqué le parti." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr

Mises sur la sellette, des ONG défient le régime hongrois

"Traitées en ennemis d'Etat, des organisations civiles financées par le milliardaire George Soros qui agissent aux côtés des demandeurs d'asile en Hongrie veulent résister à la pression du pouvoir qui s’apprête à criminaliser la solidarité.
Reportage.
Par Patrice Senécal, à Budapest - En septembre 2013, lorsque Áron Demeter fait ses débuts avec Amnesty International en Hongrie, le climat politique est déjà empreint d’hostilité. Quelques semaines plus tôt, une première liste « de mercenaires à la nation » a été publiée . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Zsolt Lőw a choisi le PSG, aux deux clubs de s'accorder

"Dans la presse hongroise, Zsolt Lőw a annoncé avoir décidé de rejoindre le PSG pour devenir l'adjoint de Thomas Tuchel. Il faut désormais que Paris et son actuel employeur, le RB Leipzig, se mettent d'accord.
Un proche du principal intéressé avait vendu la mèche dernièrement et c'est maintenant Zsolt Lőw en personne qui confirme qu'il espère bien rejoindre le PSG en vue de la saison prochaine. Le Hongrois s'est confié à un journal de son pays, Nemzeti Sport, et a été clair sur ses intentions : après avoir été l'adjoint de Ralph Hassenthüttl au RB Leipzig, il veut être celui de Thomas Tuchel au PSG l'an prochain." La suite sur culturepsg.com

Rennes. "L’Europe doit revenir à ses fondamentaux", dit l’ambassadeur de Hongrie

"Georges Károlyi, ambassadeur de Hongrie en France, était à Rennes ce lundi 11 juin 2018 pour l’installation officielle de Marie-Françoise Rilland-Kerroc’h, comme consule honoraire de Hongrie en Bretagne. Georges Károlyi, né le 2 novembre 1946 à Budapest, est fondateur de la Fondation Joseph Károlyi. Ambassadeur de Hongrie depuis le 29 janvier 2015, Georges Károlyi connaît bien la France où il a grandi et étudié.
Georges Károlyi, ambassadeur de Hongrie en France, était à Rennes lundi 11 juin pour l’installation officielle de Marie-Françoise Rilland-Kerroc’h comme consule honoraire de Hongrie en Bretagne." La suite sur ouest-france.fr

Les incidents antisémites ont nettement diminué en Pologne et en Hongrie

"Malgré l'inquiétude au sujet de la montée du sentiment anti-juif en Europe de l'Est, les observateurs ont enregistré une baisse de 20 à 30 % des incidents en 2017 par à 2016.
JTA – Malgré l’inquiétude générale suscitée récemment par la montée de l’antisémitisme en Pologne et en Hongrie, les organisations de surveillance des deux pays ont déclaré que le nombre d’incidents qui y ont été enregistrés en 2017 a fortement diminué par rapport à l’année précédente.
En Hongrie, l’observatoire de la communauté juive sur l’antisémitisme, le TEV, a déclaré cette semaine dans son rapport annuel pour 2017 qu’il avait enregistré 37 incidents antisémites contre 48 en 2016, soit une diminution de 23 %. Quelque 100 000 Juifs vivent en Hongrie." La suite sur timesofisrael.com

lundi 11 juin 2018

PORT DANUBE Textes et musiques de Mitteleuropa dimanche 17 juin 2018 à 20 h 30 au Théâtre de Poche Montparnasse

Avec Robert Bouvier, récitant, Dimitri Artemenko, violon et Vadim Sher, piano

Un hommage à la Mitteleuropa, à ses auteurs et compositeurs, à ses musiques populaires, au fil des notes, au fil de la voix… en compagnie de Victor Hugo, Nicolas Gogol, Benjamin Fondane, Ivo Andric, Nicolas Bouvier, Gérard de Nerval, Miklós Radnóti,… Johannes Brahms, Béla Bartók, Fritz Kreisler,… et autres accents traditionnels, klezmer, tziganes,…
Un voyage le long du Danube, une traversée poétique et musicale sur ce fleuve légendaire, reliant tant de pays, de cultures et de peuples, se moquant des frontières, laissant aller l’émotion séculaire, la force et la sérénité entre ses deux rives aux paysages variés.
Noir comme la forêt où il prend sa source et la Mer où il se jette ou bleu comme certains l’ont rêvé, ce concert nous en offre tous ses reflets.
« Les longs flots du Danube enlacent leurs volutes qui sont présent, passé et avenir mêlés » Attila JÓZSEF
Des musiques de cultures diverses avec une aisance confondante. Un bien joli moment !
L’EXPRESS

Plus d'informations sur theatredepoche-montparnasse.com 

Un avion ukrainien oblige la Hongrie à mettre en état d’alerte sa Force aérienne

"La Force aérienne de Hongrie a été mise en état d’alerte après qu’un avion ukrainien a effectué des manœuvres au-dessus de la frontière des deux pays, ayant violé l’espace aérien hongrois.
Dans la nuit du 9 au 10 juin, un avion ukrainien a violé l'espace aérien hongrois, selon des médias locaux, cités par mukachevo.net. Les gardes-frontières ont mis en état d'alerte la Force aérienne, des chasseurs Saab JAS 39 Gripen ont décollé." La suite sur sputniknews.com

Les éclairs ne sont pas tels qu’on le pense: des scientifiques critiquent les artistes

"Des scientifiques de Budapest sont arrivés à la conclusion que la représentation des éclairs sur les tableaux était très loin de la réalité, car le nombre de branches produites par les artistes est habituellement deux à trois fois inférieur à la réalité.
Des chercheurs de l'université de Budapest ont analysé plus d'une centaine de tableaux avec des éclairs et ont conclu que la plupart des représentations de ce phénomène naturel étaient erronées, selon Live Science.
Ils ont comparé des images avec des photos de vrais phénomènes lumineux et ont reproché aux artistes leur présentation des éclairs avec moins de branches qu'ils en avaient en réalité." La suite sur sputniknews.com

Tachkent et Budapest se rapprochent

Article publié le 8 mai 2018 dans Gazeta.ru. Traduit du russe par Mathilde Uzeta et diffusé sur Novastan le 10 juin 2018. Novastan est partenaire du Courrier d’Europe centrale au sein du Collectif pour un nouveau journalisme international.

"Les capitales de l’Ouzbékistan et de la Hongrie vont coopérer dans la planification urbaine, le développement intégré de la ville et d’autres domaines. Les maires des deux villes se sont rencontrés en mai dernier à Tachkent.

Le maire de Tachkent Djahongir Artykkhodzhaev et son homologue de Budapest István Tarlós ont signé début mai un accord pour développer la coopération entre les deux capitales, a déclaré à Gazeta.uz, Alicher Tilyaïev, le vice-maire chargé des investissements, de l’innovation et du développement du tourisme de Tachkent." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr



Coupe du Monde de la Conifa – De Trianon à Szarvas, quand la Hongrie investit la Conifa

"La Coupe du Monde c’est pour bientôt… et c’est déjà aujourd’hui ! Vous commencez à en entendre parler sur toutes les télévisions, dans tous les postes de radio, peut-être même votre boulanger a déjà ressorti les fanions aux couleurs des différentes équipes. Mais si le plus grand événement sportif mondial occupera un mois de l’année, se payant le luxe de concurrencer pour quelques semaines le Tour de France en terme d’engouement, une autre compétition se déroulera quelques jours avant le coup d’envoi du match d’ouverture Russie-Arabie Saoudite à Moscou. Toute la semaine nous vous faisons ainsi vivre cette compétition par une série d’articles, portraits et interviews.
Il s’agit bien entendu de la Coupe du Monde de la Conifa.
Aujourd’hui nous partons sur les traces de l’ancien royaume de Hongrie auquel un certain Traité du Trianon a mis fin il y a exactement 98 ans et définit les contours actuels de la Hongrie. Pourtant de nombreuses populations hongroises vivent aujourd’hui encore dans certaines régions de pays limitrophes tout en revendiquant leur héritage hongrois. Des populations qui ont aujourd’hui créé des équipes « nationales » affiliées à la Conifa." La suite sur footballski.fr

dimanche 10 juin 2018

Le compagnon de voyage de Gyula Krúdy


Roman qui dresse un portrait critique de la ville de province et de la condition féminine par de délicieux croquis de différents personnages.

Dans un train, un inconnu raconte au narrateur son séjour dans une petite ville endormie de la Haute-Hongrie où il a échoué craignant l'imminence d'une catastrophe dans sa vie. Il ne tarde pas pour autant à s'adonner aux plaisirs érotiques et à aller, comme envoûté par les chaussures, les bas blancs et les pieds féminins, d'aventure en aventure jusqu'au jour où la seule vue de la très jeune Eszténa déchaîne en lui l'amour véritable. Sa rencontre avec cette jeune fille éprise d'absolu sera magique.
Dans ce roman lyrique, sensuel et délicat, l'art de Krúdy se dévoile à travers une cascade d'images, des ambiances mélancoliques et féeriques et la musique enchanteresse de sa prose.
C'est ainsi qu'il dresse le portrait critique de la ville de province et de la condition féminine par de délicieux croquis de différents personnages. Au milieu de l'hypocrisie générale, le voyageur ne cesse de s'interroger sur la place de la pureté et de l'innocence dans notre monde.
                       
Traduction du hongrois et postface par François Gachot.
Avant-propos par Sándor Márai.
Date de publication : mai 2018

Éditions LaBaconnière

Pique-nique des Mardis hongrois de Paris le 10 juin 2018 - Les images