lundi 4 juin 2018

Háry János, un Tartarin magyar ?

"Háry János, le vétéran de János Garay paraît aux éditions du Félin. Son traducteur, Guillaume Métayer évoque les sources européennes de ce « soldat fanfaron » à la hongroise.
S’il est un héros qui exprime l’âme hongroise, s’écrie Kodály dans une interview à la radiodiffusion française le 8 janvier 1962, c’est bien Háry János.
Comment comprendre cette assertion ? Peut-on l’accepter comme une certitude sans la mettre en doute ? Et pourquoi cette idée est-elle devenue une pareille évidence ? Pourquoi un soldat fanfaron a-t-il fini par devenir l’une des grandes figures de la culture hongroise ?
Ce sentiment est, en effet, pour le moins paradoxal." La suite sur litteraturehongroise.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire