samedi 2 juin 2018

En Hongrie, la dérive autoritaire d’Orban

"Le gouvernement nationaliste et conservateur de Viktor Orban, réélu en avril dernier, est en position d'accroître sa mainmise sur l'État, les médias et la société civile. Il pourra ainsi continuer d'ériger une démocratie « illibérale » en Hongrie.
Un texte de Frank Desoer, à Désautels le dimanche 
En ce soir du 8 mai, exactement un mois après les élections, on assiste à une scène presque devenue familière à Budapest, la capitale hongroise.

Devant le parlement hongrois, des milliers de manifestants brandissent des drapeaux et scandent des slogans pour dénoncer la dictature imposée par le gouvernement de Viktor Orban : « Non à la fraude électorale », ou encore « Alerte! La démocratie hongroise en péril! »" La suite sur radio-canada.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire