vendredi 1 juin 2018

«Stop Soros» : le gouvernement hongrois veut emprisonner les organisateurs de migrations illégales

"Pour lutter contre l'immigration clandestine et les ONG qui la favorisent, le gouvernement a proposé le texte dit «Stop Soros» menaçant d'un peine d'un an de prison les personnes qui fourniraient de l'aide aux migrants entrés illégalement en Hongrie.
Le gouvernement hongrois a présenté le 29 mai devant le Parlement une loi baptisée «Stop Soros» – du nom du milliardaire George Soros – qui vise «les organisateurs des migrations illégales», et qui à ce titre, est à l'origine du départ précipité du pays de l'ONG Open Society.
Selon le texte, les personnes qui viennent en aide matériellement aux demandeurs d'asile pour qu'ils obtiennent le statut de réfugiés pourraient écoper d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à une année, si ces derniers ne sont pas en danger immédiat ou s'ils sont entrés en Hongrie de façon illégale. Les ressortissants hongrois qui auraient enfreint la loi pourraient également être interdits de s'approcher des zones frontalières à moins de huit kilomètres. Les ressortissants étrangers pourraient quant à eux être expulsés." La suite sur rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire