dimanche 3 juin 2018

Criminalisation de la solidarité, la Hongrie en première ligne

"La Hongrie, gouvernée par la droite raciste de Viktor Orban, s’est toujours distinguée par sa politique anti-immigrés (il suffit de penser à la barrière de barbelés construite en 2015 à la frontière avec la Serbie). Et maintenant la Hongrie est en train de combattre durement ceux qui aident les immigrés : en effet, le gouvernement a déposé un projet de loi prévoyant jusqu’à un an d’emprisonnement pour ceux qui fournissent nourriture, conseils juridiques et assistance aux immigrants en situation irrégulière demandant l’asile dans le pays et menaçant d’interdire les ONG actives dans ce domaine, les appelant d' "agents étrangers". Le projet de loi comprend également un amendement à la Constitution pour empêcher les pays européens de renvoyer des migrants et des demandeurs d’asile en Hongrie." La suite sur pressenza.com

1 commentaire:

  1. Orbán s'attaque à ceux qui aident les immigrés illégaux.

    RépondreSupprimer