vendredi 22 juin 2018

L’habit ne fait pas le moine: l’équipe de France l’a prouvé en 1978, la Hongrie en souffre encore

"Un épisode rocambolesque précurseur de l’audacieuse génération Platini et prélude au dramatique déclin magyar.
Ce 10 juin 1978 à l’Estadio Minella de Mar Del Plata, Français et Hongrois voulaient sortir la tête haute d’une compétition complètement ratée. Côté Bleus, deux revers frustrants contre l’Argentine et l’Italie éliminent d’office la bande à Dominique Bathenay et Marius Trésor. Côté Magyars, même tarif infligé aux camarades de Nyilasi et Törőcsik par l’Albiceleste et la Squadra Azzurra. Finalement, trois coups de boutoir signés Lopez, Berdoll et Rocheteau (avec réduction du score de Zombori entre temps) renvoient la sélection de Lajos Baróti à Budapest sans avoir pu inscrire le moindre point." La suite sur slate.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire