vendredi 15 juin 2018

Union Européenne : "L’orbanisation" de l’Europe est-elle inéluctable ?

"Ce sera "un test décisif" pour l’Europe a dit hier Angela Merkel sur l’immigration. Le nouveau gouvernement italien (un des 6 pays fondateurs) fait vaciller l’Union Européenne et lance la bataille pour les élections européennes : une "orbanisation" de l’Europe ?
Ce dernier épisode d’une « crise migratoire » en Union Européenne est aussi une étape politique emblématique de la poussée de mouvements politiques disruptifs, populistes, non institutionnels, arrivés au pouvoir en Europe depuis environ 10 ans. En Italie, Autriche, Pologne, Danemark, ils ont pour point commun un certain souverainisme fiscal et migratoire ; et une pratique politique aux limites du droit international et de l’Etat de droit.
Cette « orbanisation » de l’UE (comme l’écrit notre invité Sylvain Kahn) tire son nom du Premier Ministre Hongrois au pouvoir depuis 2015, qui avait déjà théorisé son modèle de « démocratie illibérale » comme réaction identitaire et souverainiste, avec une hostilité croissante envers les migrants : talonnés par l’extrême droite ou alliés avec elle, de plus en plus de partis européens s’engagent désormais dans des coalitions ou des thématiques similaires. Leur stratégie aux limites du consensus diplomatique et du spectre politique institutionnel se développe plus que jamais au sein de l’Union Européenne et construisent un « nationalisme européen » nouveau.
Ces partis comptent peser lors des élections européennes en 2019. L’orbanisation de l’UE est-elle inéluctable ?" A écouter sur franceculture.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire