vendredi 12 janvier 2018

Nabilla ne connaît sûrement pas l'origine du mot «allô» (et vous non plus)

"Pionnier méconnu du téléphone ayant travaillé avec Edison et Graham Bell, l’ingénieur Tivadar Puskás introduit et popularisa la formule lorsqu’il importa les combinés en Europe à la fin du XIXe siècle.
Nabilla ne connaît sans doute pas Tivadar Puskás. Pourtant, sans cet inventeur magyar émigré à Boston à la fin du XIXe, elle n'aurait pas pu lancer son légendaire (oui, légendaire) «non mais allô quoi?», lui ouvrant les portes de la gloire et de la célébrité.
L’explication trouve sa source en 1879. Après avoir conçu les premiers centraux téléphoniques avec Alexander Graham Bell et Thomas Edison, Puskás importe la trouvaille dans l’Autriche-Hongrie vierge de tout combiné et imagine avec son frère un dispositif reliant Paris, Marseille, Budapest et Timisoara." La suite sur slate.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire