lundi 6 avril 2020

Paul Kern, l’homme qui n’a pas dormi pendant 40 ans

"Blessé à la tête au cours de la Première Guerre mondiale, Paul Kern, un soldat hongrois, a perdu le besoin de dormir et ne s’est plus assoupi jusqu’à sa mort, quarante ans plus tard. Un cas (presque) unique qui laissa les scientifiques circonspects…
Juin 1915. Sur le front de l’est, Paul Kern, un soldat de 19 ans, commande un régiment de hussards hongrois, envoyé du côté de Chlebovice, aux abords de la frontière russe (aujourd’hui polonaise) pour combattre l’armée impériale du Tsar Nicolas II. « Un jour, je reçus l’ordre de diriger une attaque contre les tranchées qui se trouvaient en face de nous, raconte l’intéressé, quelques années après au correspondant du journal français L’Excelsior basé à Budapest, venu l’interviewer. Je vis mes hommes tomber comme des mouches et, tout d’un coup, je sentis un choc violent dans ma tête. Je perdis connaissance… »
Blessé à la tempe et tombé inconscient, Paul Kern est ramassé sur le champ de bataille et transféré à l’hôpital de Lemberg (Lviv en Ukraine aujourd’hui), alors territoire de l’Empire austro-hongrois." La suite sur ouest-france.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire