vendredi 30 juin 2006

Josef Nadj : artiste associé du Festival d'Avignon

"Depuis 1992, les spectacles de Josef Nadj sont régulièrement programmés au Festival d’Avignon : “Les échelles d’Orphée”, “Le cri du caméléon”, “Les commentaires d’Habacuc”, “Woyzeck”, “Petit psaume du matin”, “Le temps du repli”, “Les philosophes”, et “Last landscape”. En juillet 2006, Josef Nadj sera l’artiste associé du Festival d’Avignon. Etre l’artiste associé du Festival d’Avignon, c’est quoi précisément ? Dès leur nomination en novembre 2002, les directeurs du festival d’Avignon, Vincent Baudriller et Hortense Archambault ont choisi d’inviter chaque année auprès d’eux, un artiste qui donnerait “la couleur”, le ton du Festival. Après Thomas Ostermeier en 2004, Jan Fabre en 2005, Josef Nadj rentre à son tour dans l’aventure du Festival d’Avignon. Josef Nadj présentera deux créations “Asobu” et “Paso doble” avec l’artiste Miquel Barceló." Source Le site de Josef Nadj

Asobu
Une traversée de l’œuvre d’Henri Michaux par Josef Nadj.

Hommage à Henri Michaux

Taches
Taches pour obnubiler
Pour rejeter
Pour désabriter
Pour instabiliser
Pour renaître
Pour raturer
Pour clouer le bec à la mémoire
Pour repartir

Henri Michaux (Mouvements)

Gestes
Gestes de la vie ignorée
De la vie
De la vie impulsive et heureuse à se dilapider
De la vie saccadée, spasmodique, érectile
De la vie à la diable, de la vie n’importe comment

Henri Michaux (Mouvements)

Paso Doble
Performance Barceló / Nadj
Miquel Barceló est né en Espagne en 1957. Il est l’un des artistes les plus novateurs de sa génération. Ses œuvres (peintures, œuvres sur papier, sculptures, céramiques…) font l’objet d’importantes expositions dans de nombreux pays. C’est un bien particulier “pas de deux” auquel Josef Nadj et Miquel Barceló vont convier les spectateurs du festival d’Avignon. Chacun des deux découvrira l’univers de l’autre et s’en rapprochera. Une belle complicité entre le sculpteur, le chorégraphe, et… l’argile. Cette performance sera présentée pendant le Festival d’Avignon en juillet 2006.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire