lundi 21 juin 2010

Fête de la musique : La scène des capitales culturelles européennes

21 juin 2010 à 18h30

Foire Saint-Germain, place Saint-Sulpice, 75006 Paris

Pour mettre l’accent sur les capitales culturelles européennes 2010 - notamment sur la ville hongroise Pécs et la région allemande de la Ruhr - l’Institut hongrois de Paris et le Goethe Institut ont décidé de donner des concerts communs à l’occasion de la Fête de la musique. La Foire Saint-Germain, la scène d’un des plus grand festival d’été dans le sixième arrondissement de Paris, hébergera trois groupes, dont deux hongrois. L’institut hongrois de Paris a organisé un concours pour les musiciens hongrois afin que les gagnants puissent participer à la Fête de la musique à Paris. 109 groupes ont envoyé leurs candidatures, les meilleures se sont révélées être celle du DJ hongrois le Dj Bootsie Quartet et celle de la chanteuse jazz hongroise Eszter Takáts. Plusieurs instituts culturels participent à cette fête partout en Europe. L'Allemagne et la région de la Ruhr seront représentées par le groupe Festland, bien connu dans l’univers musical européen.

Voici une courte description des groupes :

Cela fait à peine une dizaine d’années que Takáts Eszter, originaire de Pécs, écrit des chansons tout en menant de front des études universitaires. Véritable autodidacte, elle publie en 2005 son premier album intitulé « A court terme », suivi des deux autres en 2006 et en 2008. Ses chansons au style éclectique, mêlent différents styles musicaux qui se croisent sur ses albums conférant une certaine ambiance à ses chansons. Un auditeur attentif peut y découvrir des éléments de musiques folkloriques, quelques mesures et accords frôlant le burlesque, de longues roulades répétitives, un grain de psychédélie … Le tout formant une musique de fusion, métissée. Ses chansons figurent régulièrement dans le programme de la radio nationale hongroise et de plusieurs chaînes régionales.

Le 21 juin de 18h30 à 20h00 sur la scène des Capitales culturelles européennes / Foire Saint-Germain, place Saint-Sulpice.

Au-delà des canons de la pop, il existe en Allemagne une musique qui a le mérite de ne rentrer dans aucune catégorie ou de les contenir toutes : voilà ce que montrait déjà clairement le premier album du groupe Festland, d’Essen. Sur leur second album « Welt verbrennt/,Le monde brûle » on retrouve ces textes un peu mélancoliques, chantés à deux voix pour la plupart. À partir de samples électroniques et d’instruments joués en live, le trio d’Essen s’est fabriqué son propre univers de musique club. Festland allie la connaissance des techniques de production à la force musicale de la house et des courants qui lui sont proches. Le cosmos de la indie-pop n’est pas étranger au groupe qui développe un ensemble cohérent de sons, d’histoires et de symboles.

Dans le morceau instrumental « Tannhäuser Tor », il ne fait pas seulement référence à Wagner mais à « Blade Runner » de Ridley Scott. Tout ceci sans être à aucun moment donné trop cérébral : voilà une musique animée d’une légèreté qui se veut ludique et qui nous donne plus d’une fois des frissons dans le corps.

De 20h30 à 22h00 sur la scène des Capitales culturelles européennes / Foire Saint-Germain, place Saint-Sulpice.

DJ Bootsie est le fondateur de hip-hop hongrois et jusqu‘à aujourd‘hui son repré - sentant le plus remar quable. A l‘origine de l ‘ensemble «Árral Szemben», membre du «Quintet Yonderboi» et du groupe «Zagar», il a parcouru les scènes in ternationales. Son album actuel «Holidays in the Shade» est paru sous le label du prestigieux éditeur anglais BBE. Sa musique porte les marques d‘une musique moderne et urbaine, basée sur le hip-hop, alliée à des éléments de musique de jazz, traditionnelle et classique. Son quartet représente l‘identité musicale hongroise sur les scènes internationales. Par exemple au moment de l‘adhésion de la Hongrie à l‘ UE, le DJ Bootsie Quartet représentait la Hongrie dans la cérémonie organisée à la Philharmonie de Cologne. Il a aussi contribué en tant que DJ à des défi lés de mode internationaux. Ce dernier fi gurait dans la compile de Buddha Bar, ainsi que deux de ses chansons figurant également dans la série américaine CSI. C‘est la première fois depuis le Festival des Printemps de Bourges en 2009, qu‘il joue devant un public français.

Du 22h30 à minuit sur la scène des Capitales culturelles européennes / Foire Saint-Germain, place Saint- Sulpice.

En collaboration avec les compagnies aériennes AirBerlin et Malev, les instituts organiseront une tombola : gagnez des billets d’avion et envolez-vous pour Berlin et pour Budapest! Tirage au sort à 20h30 et à 22h sur la Place Saint-Sulpice !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire