lundi 12 juin 2017

La hargne du Hongrois Orbán

"D’après Viktor Orbán, les ONG financées par la Fondation Open Society de Soros amènent « des centaines de milliers de migrants en Europe » et veulent « mettre à terre l’Assemblée et le gouvernement issus de la volonté du peuple ».

Dans son discours annuel sur l’état de la Hongrie, le 10 février dernier, le Premier ministre Viktor Orbán énumère cinq dangers menaçant le pays qu’il dirige d’une main de fer depuis sept ans. Bruxelles, l’immigration illégale et les organisations non gouvernementales (ONG) soutenues par le milliardaire américano-hongrois George Soros figurent en bonne place sur cette liste. D’après Viktor Orbán, les ONG financées par la Fondation Open Society de Soros amènent « des centaines de milliers de migrants en Europe » et veulent « mettre à terre l’Assemblée et le gouvernement issus de la volonté du peuple ». Pourtant, si l’aspirant-juriste Orbán a pu étudier à Oxford en 1989, c’est bien grâce à une généreuse bourse Soros. Mais vingt-huit ans plus tard, il dépeint son ex-bienfaiteur comme l’ennemi numéro un du régime." La suite sur amnesty.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire