vendredi 9 juin 2017

« Pourquoi nous ne devons pas nous allier au Jobbik »

"La fragmentation de l'opposition de gauche en Hongrie laisse apparaître ce qui était autrefois inconcevable : une alliance "technique" avec le Jobbik pour mettre à bas le "système Fidesz" et Viktor Orbán. Pour cette ancienne dirigeante socialiste hongroise, tout pacte - même transitoire - avec l'extrême-droite aurait des conséquences désastreuses." La suite sur hu-lala.org (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire