jeudi 1 février 2018

L'autonomisme sicule : pomme de discorde entre Hongrie et Roumanie

"C’est un nouvel épisode de crise diplomatique comme Budapest et Bucarest en ont le secret qui a opposé ces derniers jours la Hongrie et la Roumanie sur la question récurrente des revendications autonomistes d’une partie de la minorité hongroise de Transylvanie.
Les “Sicules” - plus connus sous le nom allemand de “szekler” - militent depuis de nombreuses années pour la création d’une région autonome en plein coeur de la Roumanie. Les trois partis ethniques hongrois se sont entendus pour la première fois afin de déposer, le 8 janvier, un plan d’autonomie visant à attribuer à cette minorité un territoire de 13.000 km² peuplé de 650 000 habitants. Soit un tiers de la Catalogne, longtemps érigée en exemple, aux côtés de l’Écosse ou encore du Tyrol du sud.
Mais ces revendications autonomistes des Sicules ont, jusqu’à ce jour, toujours été rejetées en bloc par les dirigeants d’un État roumain très jacobin, soutenus en cela par une large partie de leur opinion publique." A écouter ou lire sur Courrier d'Europe Centrale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire