mercredi 1 août 2018

Tibor Papp nous a quittés le 18 juillet 2018

Si Tibor Papp vit depuis 50 ans à Paris, c’est en hongrois, sa langue maternelle, qu’il a bâti son œuvre particulièrement riche. Mais parmi ses créations, on trouve aussi de nombreuses poésies visuelles en français, ainsi que des poèmes générés par ordinateur. Sa carrière littéraire a été jalonnée par la publication de 25 ouvrages, parmi lesquels des romans, des recueils de poésie visuelle, des essais, etc., ainsi que par un grand nombre de performances littéraires et d’expositions de poésie visuelle. Il est né à Tokaj en 1936 ; il a survécu à une guerre, à une révolution, à la dictature communiste, pendant laquelle tout épanouissement intellectuel lui était interdit. Après 1956, il se réfugie en Occident. En 1962, à Paris, il est l’un des fondateurs du célèbre magazine littéraire et artistique Magyar Műhely (Atelier hongrois), qui a influencé d’une manière significative la vie littéraire hongroise. Il publie son premier livre en 1964. Il programme en 1985 sa première œuvre littéraire sur ordinateur, dont la présentation a lieu la même année au Centre Georges Pompidou. En 1972, il fonde avec Philippe Dome et Paul Nagy la revue et Maison d’édition d’atelier, en 1989, avec Philippe Bootz et Claude Maillard, le premier magazine entièrement consacré à la littérature programmée sur ordinateur : alire.
Source : Institut hongrois

Voir aussi Wikipédia en hongrois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire