samedi 8 avril 2006

Chaises musicales hongroises

"Un PS très libéral et un parti de droite social aux accents antimondialisation s'affronteront lors des législatives de dimanche."
"Selon les experts, le choix se fera sur la personne. Gyurcsany et Orban l'ont compris. Leurs visages en gros plan s'affichent sur les posters géants qui ont envahi abribus, trams et façades d'immeubles. Dans les spots télés, ils rivalisent pour se présenter en bons pères de famille ­ Orban entouré de cinq enfants turbulents, Gyurcsany, de quatre dont deux grands, issus de trois mariages. Plus moderne, il se raconte dans un blog de campagne." Lire l'article dans Libération du 7 avril

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire