mardi 25 avril 2006

Politique : la valse à trois temps

Connaissez-vous les trois temps de la valse en politique ?
Au premier temps de la valse, il y a la période préélectorale, on fait des promesses, on tait ses intentions, etc.
Au deuxième temps, il y a l'expression de la démocratie. Le peuple vote et élit ses représentants espérant que ceux-ci défendront ses intérêts. Ayant élu des socialistes, il y a fort à parier que le peuple attende de ceux-ci une politique de progrès social.
Au troisième temps de la valse, nous sommes au lendemain des élections, il y a la mise en oeuvre de la politique définie... par les investisseurs et l'Union européenne et non par les électeurs comme tout démocrate aurait pu l'imaginer. Voir l'article ci-dessous de ce blog
Dans un article du quotidien gratuit Métro du 25 avril, je lis ceci : "La Hongrie va procéder à ses réformes les plus importantes depuis la fin du communisme en 1989, a annoncé hier le Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsány, vainqueur des législatives la veille. Ces réformes devraient notamment toucher le secteur public et entraîner une baisse du nombre des fonctionnaires, partiellement responsable d'un déficit ayant atteint 6,1 % du PIB en 2005."
Gageons que le Premier ministre, au premier temps de la valse, n'avait soufflé mot de ses intentions dans ce domaine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire