lundi 2 juin 2008

François Fejtö n'est plus

"Spécialiste mondial des pays de l'Est, l'historien et journaliste François Fejtö, décédé lundi à Paris à l'âge de 98 ans, a été un témoin exceptionnel des déchirements européens du siècle dernier.
Son grand apport politique et intellectuel a été d'être un des premiers à dénoncer, dès 1934, le stalinisme. Auteur en 1952 du célèbre livre "Histoire des démocraties populaires", largement traduit, François Fejtö a ainsi éveillé de nombreux intellectuels de leur "sommeil dogmatique", à commencer par Jean-Paul Sartre.
"Mon bilan, je le dis sans ostentation, me paraît 'globalement positif'", disait à la fin de sa vie ce bel homme à l'oeil malicieux et au grand charme personnel. Il n'avait jamais perdu son délicieux accent transdanubien, même si, pendant 44 ans (de 1945 à 1989), il se refusa à aller en Hongrie, sa terre natale.
Né à Nagykanizsa le 31 août 1909, au temps des Habsbourg, Ferenc Fejtö est issu d'une famille aisée de libraires et d'imprimeurs. Juif baptisé catholique, il enseigne, lance avec le poète Attila Joseph une revue antifasciste et antistalinienne, est éditorialiste d'un quotidien social-démocrate. Deux fois dans les années 30, il connaît la prison. Ce qui l'incite à s'installer à Paris en 1938.L'article complet avmaroc.com

L'association des Mardis hongrois de Paris s'incline devant ce très grand intellectuel d'origine hongroise, cet ami d'Attila Jozsef et de tous les grands esprits du XXème siècle. Nous assurons ses enfants et proches de toute notre sympathie.

Meghalt Fejtő Ferenc
Elhunyt hétfőn Párizsban Fejtő Ferenc magyar történész, újságíró, Kelet-Európa szakértő - közölte a családja. 98 éves volt. Antináci elkötelezettsége miatt börtönbüntetésre ítélték 1938-ban; azóta Párizsban élt. Ám folyamatosan megnyilvánult a magyar belpolitika kérdéseiben is.
hvg.hu

Un article très complet en hongrois sur Origo.hu

Un site en langue hongroise lui est consacré

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire