jeudi 16 août 2012

Hongrie : le tourisme victime de l'autoritarisme du pouvoir

"Cette année, le bilan du festival de musique Sziget, à Budapest, est en demi-teinte. Pour la première fois en vingt ans, le nombre de visiteurs a diminué, surtout parmi les Européens de l’Ouest. Ils étaient 10% de moins que l’an dernier. Selon les organisateurs, c'est plutôt à cause de la mauvaise image de l’Hongrie à l’étranger." Reportage à écouter sur rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire