lundi 13 août 2012

Sziget festival, vingtième édition - Dans les secrets d’une île

"Le festival de Sziget célébrait du 5 au 13 août sa 20e édition, sur fond de tensions politiques en Hongrie. RFI Musique raconte ce festival hors normes qui transforme durant une semaine une île de Budapest en camping international et qui a accueilli cette année, environ 5000 Français.
Le vent de Budapest retient que c’est grâce à un photographe français, Alain Dodeler, que le festival de Sziget a gardé son nom. C’était il y a quelques années et aujourd’hui, sur l’île du Danube qui accueille le Sziget, peu de monde se souvient encore de cet épisode. "Il y a eu une réunion avec les patrons du festival qui voulaient changer le nom de Sziget, qui veut dire île en hongrois, en Island, île en anglais, raconte son principal protagoniste. Je leur ai dit : 'Si vous changez de nom, vous allez perdre l’esprit du festival. Sziget, c’est hongrois.'" Celui que tout le monde surnomme "Tonton" garde aujourd’hui la fierté d’avoir eu raison et celle d’avoir contribué à la notoriété du festival hongrois en France – il a été le premier photographe français du Sziget. " La suite sur rfimusique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire