mercredi 17 octobre 2007

Etoile rouge - Vörös csillag

"La bière Heineken a des relents totalitaires pour les petits porteurs hongrois. Les actionnaires individuels réclament la suppression de l’étoile rouge qui orne le logo du brasseur néerlandais. Autoriser ce motif, c’est permettre toutes les dérives, estime leur association, qui a porté l’affaire en justice. Le Code civil hongrois interdit la représentation des symboles communistes et fascistes. Si l’on autorise l’étoile rouge, plaident-ils, comment pourra-t-on interdire la vente de peluches arborant l’insigne SS ou de biscuits frappés de la croix gammée ? L’argument n’a pas convaincu les juges hongrois. “Dans ce cas précis, ont-ils statué, on ne peut considérer que l’utilisation de l’étoile rouge [par Heineken] marque une identification aux principes communistes.” Les petits porteurs n’en démordent pas : ils ont fait appel près du parquet de Budapest. Manifestement, la vengeance est une boisson qui se boit frappée. Lors du rachat, en 2004, par le groupe batave de la société Brau Union, les actionnaires individuels, s’estimant lésés, s’étaient manifestés à plusieurs reprises. (Index, Budapest)" Source Courrierinternational.com

Les petits actionnaires sont de grands c.... Qu'ils boivent plutôt de la bière belge ou allemande.
Egészségdre !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire