jeudi 18 octobre 2007

Poésie rock (lecture musicale) d'Attila Jozsef à Bordeaux lundi 22 octobre 2007

Poésie rock (lecture musicale) d'Attila Jozsef (poèmes choisis et mis en espace: Kristina Rady) sera présentée au Théâtre national Bordeaux en Aquitaine, le lundi 22 octobre à 20 heures, en clôture du festival girondin Lettre du monde dont l'édition 2007 est consacrée à la littérature d'Europe centrale.

Attila József, par Kristina Rády
Une évocation du poète hongrois (1905 -1937), dont une grande partie de l’oeuvre poétique
fut traduite récemment aux éditions Phébus sous le titre Aimez-moi, et dont plusieurs autres poèmes devraient être publiés dans une traduction de Kristina Rády, ancienne directrice artistique de l’Institut hongrois de Paris, traductrice littéraire, professeur à l’Institut d’Études Européennes à l’Université de Paris 8.
Talence / Librairie Georges / 18h
PALABRES & LECTURE

Attila József 37-07,
par Denis Lavant et Serge Teyssot-Gay

Poèmes choisis, adaptés et mis en espace par Kristina Rády. Voix en hongrois de Zsolt Nagy et Kristina Rády, décor de Franyo Aatoth, scénographie d’Yves Collet.
« Fils d’une blanchisseuse et d’un ouvrier savonnier, Attila József tient rang, aux côtés de Lorca, de Rilke, de Pessoa et d’Apollinaire, parmi les plus grands poètes du XXème siècle. Ce qui ne l’empêche pas d’être royalement ignoré des lecteurs de langue française ; malgré une oeuvre –précoce mais brève de quinze ans – d’une séduction et d’une spontanéité inouïes, placée toute sous le signe d’une insurrection centrale contre la laideur du monde, soulevée de bout en bout par une force noire, sauvage. Le poète au prénom barbare, « né avec un couteau entre les mains », ne sait pas se servir de ses armes, sinon contre lui-même. Après une vie de lutte à corps perdu contre tout ce qu’un train de marchandises peut véhiculer, le poète se rend à trente-deux ans, et va trouver la mort au-devant d’un train, en s’inclinant, paraît-il, sous les roues comme en priant. »
Kristina Rády

Bordeaux / Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine TNBA / 20h
Entrée payante. Pour les tarifs, se reporter au programme et au site du théâtre tnba.org.
En partenariat avec le TNBA et Musiques de Nuit.
Co-production : Comédie de Reims, S/Z productions et Spedidam

3 commentaires:

  1. Bonjour !

    Merci pour cette information concernant le poète hongrois Attila József. Voilà longtemps que je n'ai pas publié de texte de lui sur Bleu Indigo. C'est dommage mais je vais y remédier.
    Bien amicalement à vous et à la poésie hongroise.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Mireille,
    Remédiez, je vous en prie, ses textes sont tellement beaux.
    A quand une association des amis d'Attila József ? Le comédien Denis Lavant est paraît-il un grand amateur d'Attila József et Kristina Rady fait un travail remarquable pour faire connaître ce poète hongrois en France.
    Bien amiclament à vous et aux poètes du monde entier.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jean-Pierre,

    J'ai remédié aujourd'hui au manque en publiant sur Bleu Indigo un poème et la biographie du poète hongrois, ici : http://indigo.over-blog.com.over-blog.net/article-13223640.html.
    A vous lire, et bien amicalement

    RépondreSupprimer