jeudi 2 octobre 2008

Ivan Fischer et l'Orchestre du Festival de Budapest. Salle Pleyel. Le 4 octobre à 20 heures.

CLASSIQUE Le chef hongrois s'attaque ici avec son orchestre - celui du Festival du Budapest qu'il fonda en 1983 - à l'une des plus ambitieuses partitions mahlériennes : la Troisième Symphonie, que le compositeur mûrit en son paradis alpestre, censée refléter « la Création tout entière ».

Faut-il y aller ? Depuis sa nomination à la tête du Symphonique de Washington (pour deux ans, en attendant le remplaçant officiel de Slatkin), cet immense mahlérien ne sait plus où donner de la tête. Ses apparitions en France n'en sont que plus précieuses. À ses côtés les voix prometteuses du Jeune Chœur de Paris, dirigé par Laurence Equilbey.

Orchestre du Festival de Budapest. Salle Pleyel. L e 4 octobre à 20 heures. Places : 10 à 60 €. Tél. : 01 42 56 13 13.

Source lefigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire