lundi 20 octobre 2008

Un « Opéra paysan » hongrois hanté par un cow-boy

"La jeune et talentueuse troupe hongroise de Béla Pintér présente son spectacle mascotte « Opéra paysan » au Théâtre de la Cité Internationale dans le cadre du Festival d’automne. Ce spectacle était venu pour la première fois en France à Nancy au festival Passages en mai 2007. Extrait de ce que j’écrivais alors dans le bulletin quotidien du festival.

Au sol, de la terre maculée de paille foulée par des paysans hongrois sortis de tableaux éternels, équivalent à ceux de notre tableau « Les Glaneuses » (peint par Jean-François Millet) qui, longtemps, orna les murs de bien des intérieurs français. Une histoire de famille. Un garçon (rôle tenu par Béla Pintér) a mis enceinte une fille dont le ventre est déjà bien rond. Les parents du garçon sont pressés de les marier, et tant qu’à faire, autant marier le même jour leur fille adoptive avec le chef de gare." La suite de l'article signé Jean-Pierre Thibaudat dans rue89.com

"Le mélange de chants traditionnels, utilisés comme des arias, et de musique baroque pour cordes pour les récitatifs, le talent d'acteurs-chanteurs qui ne recherchent pas la virtuosité vocale, mais l'effet de stylisation et d'émotion produit par le chant, la présence sur le plateau des cinq excellents instrumentistes : tout captive, dans ce projet. L'automne, côté théâtre, est sans fausse note." selon un critique du Monde

Opéra paysan - Spectacle en hongrois surtitré en français - Théâtre de la cité internationale, 17, boulevard Jourdan 75014 Paris - 20h30 sauf mer. jusqu’au 21 octobre - Tél. : 01 43 13 50 50.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire