jeudi 30 octobre 2008

La Hongrie, placée sous perfusion, va se serrer la ceinture

"Ferenc Gyurcsany avait annoncé mardi une récession probable de l'économie, envisageant un recul de 1% de la croissance en 2009, et suggéré une première série d'économies comme le gel des salaires et le non-versement du 13e mois dans la fonction publique en 2009. Une réforme fiscale ainsi que celle des retraites sont également envisagées.

Les syndicats voient dans ce plan d'austérité "une rupture du pacte social" en vigueur pour 2008 et ont réclamé des négociations "urgentes" avec le gouvernement." Source AFP - Le Point

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire