jeudi 8 janvier 2009

Hungaro #3... Egy Kettö Há! Budapest! - Rendez-vous à Bruxelles en janvier et février

"Le Nova est une salle de cinéma ouverte à la fin de janvier 1997 en plein centre de Bruxelles, et dont la programmation est dédiée aux films et vidéos de productions indépendantes. Le cinéma Nova n'est donc pas un écran commercial, c'est une association sans but lucratif gérée par un collectif d'individus travaillant de manière bénévole. En dix ans d'existence, le Nova est sans doute devenu le point de référence, en Belgique, des approches alternatives, non conventionnelles ou simplement différentes dans le domaine audiovisuel, sa notoriété ayant dépassé les frontières du pays." Nova-cinema.org

"Passer les frontières, aller voir ce qui se passe ailleurs, le cinéma nous offre un ticket pour Budapest, on embarque dans le cargo Nova pour un voyage déjanté au coeur de l'Europe centrale. Avant d'en dire plus, signalons que nos amis et voisins de l'Institut culturel Hongrois, situé à quelques centaines de mètres du Nova et qui offre (au sens propre) au public bruxellois une programmation foisonnante, nous préparent quelques surprises en lien avec ce troisième volet Hungaro." Nova-cinema.org

Ce festival Hungaro #3 nous offre une programmation foisonnante, passionnante et on y découvre un sujet qui est cher aux Mardis hongrois de Paris.

Série urbaine + Rencontre urbaine
15 février 2009
(extraits)

Les derniers habitants (Utolsó lakók)
Péter Réti, HU, 2007, video, vo st fr / ov fr ond, 13'

Un immeuble de trois étages situé en plein centre du vieux quartier juif de Pest, qui, malgré le fait de son classement au patrimoine culturel, a été vendu par les autorités locales. Le film montre une partie de la démolition du bâtiment et le témoignage de son dernier habitant.

Rencontre Urbaine
Certains disent qu'au lieu de devenir une métropole d'Europe de l'Est, un centre culturel et scientifique de premier plan, Budapest s'abime, se détruit. Qu'un plan d'urbanisme global manque à la ville. En effet, l'organisation politico-administrative de Budapest compte vingt et un arrondissement, autant de féodalités qui rivalisent au sein d'un conseil municipal déchiré laissant peu de pouvoir à un maire qui doit gagner pied à pied sa légitimité. Voyons ça de plus prêt avec ce "débat urbain". Après les changements politiques de 90, qu'en est-il des planifications, démolitions, reconstructions urbaines de la belle baroque? Nous en discuterons, entre autres, avec Anna Perczel, urbaniste engagée dans la sauvegarde du patrimoine de certains quartiers sensibles et auteure du livre "Héritage non-protégé", Catherine Szántó paysagiste et collaboratrice d'Anna Perczel, Levente Polyák, urbaniste chercheur, Miklós Erhadt plasticien, cinéaste débat modéré par Béla Kali, ami de Bruxelles, puisqu'il y a fait des études d'architecture. On attend aussi des intervenants bruxellois qui pourront apporter leur point de vue à nos amis hongrois."
Lire la programmation complète sur nova-cinema.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire