mardi 20 juillet 2010

Budapest dans la tourmente financière

"La monnaie et les marchés financiers hongrois étaient sous pression après la suspension des contacts entre le pays et ses bailleurs de fonds internationaux, l'UE et le FMI.
Après la Grèce, l'Espagne et le Portugal, l'attention redoutable des marchés s'est portée sur la Hongrie hier, après l'annonce samedi de dissensions entre Budapest et ses bailleurs de fonds, Union européenne et Fonds monétaire international (FMI). Ces derniers ont annoncé que, faute d'avoir obtenu des éclaircissements sur la politique suivie par le gouvernement conservateur du Fidesz, ils suspendaient la revue, menée depuis le 6 juillet, du plan d'aide à la Hongrie. Ce plan de 20 milliards de dollars, accordé au tout début de la crise financière mondiale, en octobre 2008, avait permis au pays, lourdement endetté en devise étrangère et qui ne fait pas partie de la zone euro, d'éviter le défaut de paiement. Le FMI et l'Union européenne attendent désormais des engagements fermes et des « décisions difficiles » de Budapest en matière de réduction des dépenses pour ramener le déficit public à 3,8 % du PIB cette année." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire