mercredi 21 juillet 2010

Hongrie : Le maillon de plus en plus faible

Opinion : Richard Hirschler
"Confronté à des graves difficultés économiques, le gouvernement de Viktor Orbán ne parvient pas à trouver un accord avec l’Union européenne et le FMI. Même si la situation reste maîtrisée, l’intransigeance des deux parties fragilise l’équilibre de toute l’Europe centrale.
L’échec des négociations entre le gouvernement hongrois, d’un côté, et le FMI et l’UE, de l’autre, [le 17 juillet] est probablement imputable aux deux parties. Avec son programme de gouvernement en 29 points, le gouvernement [dirigé depuis fin mai par le conservateur Viktor Orbán] a mis ses partenaires devant le fait accompli, tandis que le FMI et l’UE ont fait preuve d’une intransigeance extraordinaire. Pourtant, l’enjeu est de taille : il s’agissait d’examiner les échéances du crédit de 20 milliards d’euros [accordé en octobre 2008] et de négocier son prolongement jusqu’en décembre 2010, mais aussi – bien que le FMI le nie – de négocier un nouveau crédit de précaution à partir de 2011." La suite sur presseurop.eu
L'article original en hongrois sur hvg.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire