vendredi 30 juillet 2010

Orléans, des salariés licenciés priés de former leurs remplaçants hongrois

"Selon la République du Centre, 117 salariés licenciés de l'usine Lexmark à Orléans, ont été priés par leur direction de former leurs remplaçants hongrois.
Pour les anciens salariés de l'usine Lexmark à Orléans, la pilule a du mal à passer. Selon une information de la République du Centre, le fabricant d'imprimantes américain, qui a annoncé en octobre 2009 à ses 117 salariés leur licenciement, vient de leur demander un dernier service." La suite sur lexpansion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire