samedi 18 juin 2016

Journée hongroise - 18 juin 2016 de 13h30 à 21h30 - Parvis de l’Hôtel de Ville 75004 Paris

Informations : www.paris.fr  +33 1 43 26 06 44

Samedi 18 juin, dans le cadre de l’événement « Place de l’Europe » organisé par la Mairie de Paris à l’occasion de l’EURO 2016, la culture hongroise sera mise à l’honneur tout au long de la journée sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Au programme: du football freestyle (Kitti Szász), des spectacles de danse folklorique (Experidance ; Fricska) et contemporaine (Jinx 103), un concert de cymbalum et de saxophone (Cimbalom Duó feat. Mihály Borbély), le groupe de musique du monde Besh o droM… mais aussi une dégustation en continu des plus grandes spécialités hongroises, revisitées par la célèbre bloggeuse culinaire et animatrice de télévision Zsófia Mautner et le sommelier et expert en gastronomie Csaba Harmath, ainsi qu’un atelier créatif animé par Andrea Kesserű.

Nous vous donnons rendez-vous samedi dès 13h30 sur le parvis de l’Hôtel de Ville, sous le dôme pour les différents spectacles (pour petits et grands – entrée libre), et sous le pavillon hongrois pendant toute la durée de l’événement « Place de l’Europe » (jusqu’au dimanche 10 juillet).

Entrée libre


Le programme de la Journée hongroise : 
 
KITTI SZÁSZ et ses danseurs (13h30, 16h30 )

Le football freestyle, qui se joue sur un terrain limité, consiste en des duels entre deux joueurs lors desquels chaque adversaire jongle à son tour avec le ballon pendant 30 secondes et présente sa combinaison de mouvements. Aujourd’hui, chez les femmes, le meilleur joueur du football freestyle est Kitti Szász, championne d’Europe et du Monde qui a déjà émerveillé les plus grands joueurs de football avec ses gestes et figures. Elle réalise ses numéros acrobatiques, exigeant différentes aptitudes et une maîtrise parfaite du ballon, avec la participation de deux danseurs.

EXPERIDANCE (14h00, 16h30, 18h30)

Grâce à l'improvisation et aux rythmes tendus, la danse folklorique hongroise fait vivre une large gamme de sentiments. C'est sur ces bases que la troupe ExperiDance Production a été fondée en 2000. La troupe qui mélange la tradition folklorique à des danses modernes, à des éléments de show et de spectacles du XXIème siècle, a acquis une renommée mondiale. Ses danseuses et danseurs sont des professionnels hautement qualifiés, qui, pendant les 15 dernières années, sont montés sur scène avec un grand succès dans 12 pays différents et se sont produits 1.500 fois devant une salle complète.

JINX 103 (14h30, 17h30)

JINX 103 est un spectacle de danse contemporaine hongroise, un rituel imaginaire de 20 minutes, conçu à Genève. József Trefeli et Gábor Varga voulaient mettre en scène un spectacle qui reflète fidèlement leur dualités, parce que, bien qu'ils soient Hongrois, ils sont nés et ont grandi à l'étranger (respectivement en Australie et en Union Soviétique). Leur moyen d'expression le plus important est la danse contemporaine, mais qui prend ses racines dans les traditions et la danse folklorique. Leurs corps comme instruments, ils vont de claquements de doigts en frappes diverses, créant une dynamique de mouvement pour le moins énergique. Pieds légers et rapides comme l’éclair, torsions, grands sauts, entrelacements de jambes qui dessinent l’espace : tout se croise en un spectacle explosif et étonnant.


Concert de Miklós Lukács, Kálmán Balogh, cymbalum et Mihály Borbély, saxophone
(Dôme 15h30, 19h00)

Les différentes variantes du cymbalum sont connues un peu partout dans le monde entier. Cependant, cet instrument de musique est une invention hongroise. Le cymbalum naît en 1874 comme un équivalent hongrois pour le piano. Au XIXème siècle, les maîtresses des maisons de la haute bourgeoise jouaient volontiers de cet instrument à cordes. Lors du siècle dernier, il fut plusieurs fois à la mode, puis vite oublié. Aujourd'hui, Cimbalom Duó remet au centre d'intérêt cet instrument traditionnel et aux multiples facettes. Le cymbalum renaît aujourd'hui sous les mains de Kálmán Balogh et Miklós Lukács dont le jeu virtuose et plein de sentiments, reflète un mélange, plein de sentiments, de la musique folklorique et du jazz. Ce duo est accompagné au saxophone, par Mihály Borbély.

FRICSKA (15h00, 18h00, 20h00)

Ils sont les fiers titulaires du prix "Danseurs folkloriques les plus rapides du monde" Les 3 membres de ce trio sont capables de réaliser 3.937 frappes et coups de pieds sur le sol). Ils interprètent les trésors des danses folkloriques roumaines, hongroises et tziganes en réalisant des représentations rythmiques uniques au monde.

Concert de BESH O’DROM (17h00, 20h30)

L'un des représentants hongrois les plus connus de la musique du monde est le groupe Besh o droM dont le nom signifie « monte la route » en romani lovara (enfourche-la comme un cheval, c'est-à-dire prends ton départ). Sa musique d’inspiration traditionnelle, électro funk, improvisations jazz surprenantes et sons venus du Moyen-Orient est inspiré par les musiques des Balkans, les folklores roumains, bulgares ou hongrois, en les mélangeant à des sonorités venues d’Égypte, d’Arménie ou d’Afghanistan. Ils improvisent et enrichissent cette musique traditionnelle pour proposer une audacieuse et énergique fusion des genres.

DEMONSTRATION GASTRONOMIQUE HONGROISE ET DEGUSTATION

Zsófia Mautner, l'un des premiers blogueurs gastronomiques hongrois, auteur du blog Chili&Vanília ainsi que de 3 livres de cuisine, consultante de plusieurs livres gastronomiques, animatrice de l'émission télévisée intitulée Ízes élet réforme et réinvente, avec Csaba Harmath, sommelier et expert en gastronomie, les spécialités traditionnelles de la cuisine hongroise.

ATELIER CRÉATIF PAR ANDREA KESSERŰ (13h30 - 20h)

A l’origine créatrice de costume et pédagogue de musée, Andrea Keserű prépare aujourd’hui ses bijoux et sacs uniques à partir de plexiglas et de lentilles de lunettes jetés dans le cadre du redesign et du social design. Lors de son workshop, organisé pendant l’EURO 2016 de football, les enfants auront l’occasion de fabriquer des bijoux à partir de plexiglas jetés. Ils peuvent faire fondre le plexiglas à l’aide d’un pistolet à air chaud et y cacher des «trésors». Dans la deuxième partie de ce workshop, les petits pourront préparer plusieurs accessoires pour costumes à partir du papier recyclé, par exemple: ailes d’anges ou diadèmes. Les plus grands auront l’occasion de préparer des sacs pratiques à partir de papiers utilisés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire