vendredi 17 juin 2016

«Si le Brexit gagne et qu’on doit partir, ils auront des problèmes»

"Ils s’appellent Géza, Maria, Dóra, Nas, Balázs et Sebastian. Ils sont originaires de Hongrie, de Roumanie, de Pologne ou de Bulgarie. Ils vivent à Londres depuis 3, 5 ou 10 ans. Ils aiment Londres, malgré ses prix scandaleux, son métro bondé et sa taille qui isole parfois. Le 23 juin, ce pays dans lequel ils résident pourrait décider de quitter l’Union Européenne, faisant naître doutes et questionnements quant au futur des résidents qui ne possèdent pas de passeport britannique.
Sont-ils préoccupés, inquiets ou indifférents face à ce que les médias anglais qualifient de « vote d’une génération » ? S’ils n’ont pas le droit de voter à ce scrutin, ils ont quand même des choses à dire. A la question de ce qu’ils pensent du référendum, peu ont vraiment d’avis. Par désintérêt ou manque d’information, le référendum ne passionne pas nos six protagonistes et ne les inquiète pas non plus. Même si certains n’envisagent pas de rester à Londres de façon permanente, tous aimeraient poursuivre leur expérience anglaise pour encore quelques années." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire