dimanche 29 octobre 2006

Délocalisations en Europe

"En tant que citoyen, médecin et chrétien croyant et pratiquant, je ne peux plus me taire. J'ai l'obligation d'alerter. De dire que notre société maltraite ses anciens au mépris de toute forme d'éthique. Qu'elle cautionne un génocide silencieux, qui, tous les ans, fait plus de morts que la canicule...
En Allemagne, un projet envisage de délocaliser en Hongrie les patients touchés par la maladie d'Alzheimer, car le personnel y coûte moins cher."
Extrait de l'interview donnée par le professeur Soubeyrand, chef de service de gériatrie au Journal du Dimanche du 22 octobre 2006. Le titre de l'article ? "Un génocide silencieux". Il parle des vieux dans la France du XXIème siècle.
No comment !
Ah si quand même : l'important c'est la santé ! Fö az egészség !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire