samedi 9 novembre 2013

Budapest brune

"Austérité généralisée, crise économique, climat d’impuissance collective… où l’Union européenne emmène-t-elle les peuples qui la composent ? Révolution démocratique et nouvelle espérance commune sont à l’ordre du jour. Parce que des colibris peuvent faire le printemps, Cerises s’envole tous les quinze jours dans un pays européen. Aujourd’hui : la Hongrie." La suite sur mediapart.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire