jeudi 14 novembre 2013

Hongrie : les journalistes étrangers commencent à chauffer les oreilles du gouvernement

"La droite hongroise au pouvoir n'en peut plus du traitement médiatique, injuste selon elle, que lui réserve la presse internationale. Un site internet a été mis en place pour passer aux cribles toutes les « âneries » rapportées à propos de la Hongrie et de son gouvernement par les médias étrangers.
La liste des griefs régulièrement retenus contre la Hongrie est longue... et souvent erronée : l'avortement est illégal en Hongrie, il existe une discrimination d’État contre la minorité Rom, la Fidesz gouverne avec l'aide de l’extrême-droite, des milices armées vont de ratonnade en ratonnade en toute impunité, etc.. " La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire