mercredi 20 août 2014

Le Rossignol philomèle serait en train de remplacer le Rossignol progné en Hongrie

"Le Rossignol progné est remplacé par le Rossignol philomèle dans le nord-est du pays avec "l’aide" de l’Homme.
Le Rossignol progné (Luscinia luscinia) est très semblable à "notre" Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) mais sa queue et son croupion sont moins roux, son dos est plus gris et le bas de sa gorge et sa poitrine sont habituellement striés. Son chant est plus sonore, moins mélodieux. Il le remplace dans le nord-est de l’Europe et en Sibérie. Les deux aires de répartition sont séparées par une étroite bande qui va de l’Allemagne à la mer Noire dans laquelle les deux espèces s'hybrident fréquemment (une situation qui rappelle celle des Corneilles noire et mantelée, lire Première nidification d'un couple de Corneilles noires en Pologne depuis 124 ans !).

Cette bande passe par la Hongrie : le Rossignol philomèle niche dans le bassin des Carpates et le Rossignol progné dans le nord-est du pays. Mais ce dernier semble en déclin : le nombre de couples est ainsi passé par exemple de 30 en 1968-1975 à 4 en 1986 dans la haute vallée de la Tisza, alors que sur la même période, le Rossignol philomèle a étendu son aire. On ne connaît pas les raisons de ces évolutions, mais la destruction d’une partie des forêts inondables pourrait expliquer en partie cette évolution." La suite sur ornithomedia.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire