vendredi 8 décembre 2017

Nîmes : Un détenu hongrois, sans domicile connu, remis en liberté faute de personnel

"Un Hongrois d’une trentaine d’années, sans domicile fixe, placé en détention provisoire, a dû être remis en liberté.
Le mis en cause avait dérobé des ordinateurs dans une grande surface Nîmoise, en fracturant le cadenas de sécurité.
Il déclare 4 identités en 2 joursÀ la fin de sa garde à vue, il avait été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention. L’individu, sans domicile connu en France, avait enfoncé le clou en donnant 4 identités différentes en 2 jours." La suite sur actu17.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire