samedi 21 janvier 2012

En Hongrie, la radio qui fait de la résistance

"Viktor Orban, le premier ministre nationaliste, veut couper le son de Klubradio.
Mais pour l'instant, cette chaine tient bon. Chaque jour, environ 400.000 auditeurs écoutent ses informations et ses débats. Klubradio n'hésite pas à critiquer le gouvernement, et Viktor Orban ne le supporte pas. Ces derniers mois, le pouvoir a tout fait pour étouffer la deuxième radio généraliste du pays. D'abord, la pression a été financière. L'Etat et les sociétés publiques ont cessé de diffuser leurs publicités sur l'antenne. Puis des entreprises privées ont arrêté, à leur tour, d'acheter des sports. Sur le site Myeurop.info, le rédacteur en chef raconte que le chiffre d'affaires a été divisé par deux. Les journalistes pigistes ne sont plus payés depuis longtemps. Les titulaires commencent eux aussi à se serrer la ceinture. La radio est étranglée." A écouter sur franceinfo.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire