mercredi 23 juillet 2014

Un monument controversé à Budapest

"Après plusieurs mois d'intenses controverses, le monument commémorant l'occupation de la Hongrie par l'Allemagne nazie a été achevé samedi soir sur la place de la Liberté de Budapest. Celui-ci représente un aigle du Reich allemand en train d'attaquer l'Archange Gabriel, symbole du pays. C'est par lâcheté que le gouvernement de Viktor Orbán a fait monter le monument en catimini, déplore le philosophe Gáspár Miklós Tamás, indigné, dans l'hebdomadaire de centre-gauche Heti Világgazdaság : "Ce qui s'est produit dans la nuit du 19 au 20 juillet est bien évidemment dirigé contre les juifs hongrois." La suite sur eurotopics.net

3 commentaires:

  1. la Hongrie est bien immodeste que de se parer des plumes du paon !

    RépondreSupprimer
  2. ... ou tout du moins les commanditaires de ce monument

    RépondreSupprimer
  3. En effet zelectron. Disons que c'est un cache-misère ou une forme de schizophrénie. Pas étonnant que la Hongrie ait produit des quantités de psychiatres et de psychanalystes et pas des moindres.

    RépondreSupprimer