mardi 29 mai 2018

Bouleversement démographique en Europe Un fonds de commerce pour les nationalistes hongrois

"Amorcée dès le début des années 1980, la baisse de la fécondité conduit la Hongrie à un déclin, aggravé par une forte émigration. Avec un million d’habitants en moins depuis trente ans, le dépeuplement nourrit tous les fantasmes et les démagogies.
Comment se fait-il qu’après mille ans nous soyons encore là ? Peut-être parce que nous avons toujours su que notre existence avait un sens, qu’il y avait ici une culture, un esprit et une âme qui ont élevé nos cœurs pendant des siècles. Nous avons gardé notre idéal d’unité et d’unification, ainsi que notre fierté nationale. » En ce jour de Fête nationale, le 15 mars 2018, M. Viktor Orbán fustige les « forces mondialistes » devant des dizaines de milliers de ses partisans. Le premier ministre hongrois prophétise la disparition de l’Europe occidentale et en appelle à la jeunesse émigrée pour défendre la patrie menacée dans sa survie par les flux migratoires : « Nous avons droit à l’existence. (…) Si la digue cède, l’inondation sera là, et l’invasion culturelle ne pourra plus être repoussée. »" La suite sur monde-diplomatique.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire