mardi 29 mai 2018

Hongrie : sous le règne d'Orban

Nous vous proposons une émission spéciale en Hongrie et en Slovaquie, deux pays d'Europe centrale entrés dans l'UE en 2004, puis dans Schengen en 2007, qui refusent d'accueillir des réfugiés. Avec des leaders au discours très nationaliste, ils soulèvent aussi des questions sur la corruption et le pluralisme. La Hongrie vient de reconduire au pouvoir pour un troisième mandat le très droitier Victor Orban, accusé de dérive autoritaire.
Vidéo sur France 24

2 commentaires:

  1. Finalement, Orban a beaucoup appris du régime qu'il avait combattu aux années 80, créant ainsi son statut d'opposant jeune et flamboyant, et, après avoir profité de la bourse de G. Soros, il le prend pour le bouc émissaire maintenant!

    RépondreSupprimer
  2. Chère Rozsa, on peut en penser ce qu'on veut en positif ou en négatif et nous nous garderons bien d'émettre un avis sur sa politique. En revanche, on peut, sans trop prendre parti, lui concéder une très grande habileté politique. Soros ne peut s'en prendre qu'à lui-même s'il a contribué financièrement à l'éducation d'Orbán. Mais après tout, qui sait, peut-être l'objectif de Soros a été atteint en produisant ce genre de "bête" politique. (Rires)

    RépondreSupprimer