mardi 29 mai 2018

Étude : à force de fréquenter des sites pornographiques, un adolescent sur deux parlerait parfaitement hongrois

"Et si la prolifération du porno sur internet n’avait pas que des mauvais côtés ? C’est en tout cas ce que semble prouver une étude américaine réalisée sur plus de 200 adolescents du monde entier.
Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avions pu constater que les effets néfastes des sites pornographiques sur la nouvelle génération. Mais une récente étude tend à prouver que grâce à l’avènement du X sur le net, 1 adolescent sur 2 parlerait parfaitement hongrois. « L’explosion de la fréquentation de la pornographie, grâce à une atomicité de choix sur internet, est un vecteur très puissant de communication pour la tranche adolescente et post-adolescente » nous déclare Basile, 13 ans, originaire de Normandie, dans un hongrois impeccable." La suite sur legorafi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire