vendredi 1 février 2013

Le Budapest d'Alice Zeniter

Alice Zeniter a vécu plusieurs années en Hongrie, où elle a enseigné le français. Cette normalienne écrit aussi pour le théâtre (Spécimens humains avec monstres, pièce lauréate de l'aide à la création du Centre national de théâtre en 2010), collabore régulièrement à l'écriture et à la mise en scène pour les compagnies françaises Pandora et Kobal't. L'intrigue de son nouveau roman, Sombre dimanche (Albin Michel), se déroule dans la capitale hongroise, où elle nous entraîne.
Propos recueillis par Emilie Grangeray/Kudász Gábor Arion pour M Le magazine du Monde
La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire