vendredi 3 juin 2016

Budapest pleure le stade du mythique "Onze d'or" de Puskas

"Qualifiée pour son premier Euro depuis 1972, la Hongrie, qui affronte samedi l'Allemagne à Gelsenkirchen en match de préparation, digère difficilement la destruction de son stade national de Budapest, théâtre des exploits du légendaire "Onze d'or" de Ferenc Puskas à l'époque communiste.
Devenue vétuste, cette arène gigantesque qui accueillait 100.000 spectateurs dans les années 1950 a cédé en avril sous les coups des bulldozers pour faire place à une nouvelle enceinte en vue de l'Euro-2020.
Mais selon Zoltan Molnar, rien ne remplacera dans le coeur des supporters cet écrin où les Magyars infligèrent à l'Angleterre sa plus cuisante défaite à ce jour, 7-1 en match amical en 1954.
"C'était plus qu'un stade. C'était l'endroit d'où la Hongrie régnait sur la planète football", rappelle M. Molnar, un passionné qui a travaillé durant 28 ans dans l'ancien Nepstadion, le "Stade du peuple"." La suite sur 24matins.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire