vendredi 10 juin 2016

La Hongrie aurait beaucoup à perdre en cas de Brexit

"En cas de départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, le premier ministre hongrois perd un allié de poids. Mais la dépendance de son pays à l’UE l’empêcherait de vouloir imiter les Britanniques.
Il ne faut pas s’y tromper. En Hongrie, le référendum du 23 juin sur le Brexit n’occupe pas plus les médias que les déclarations des responsables politiques. « Le gouvernement est très silencieux sur le sujet », indique Andras Deak, chercheur à l’Académie hongroise des sciences." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire