lundi 6 juin 2016

Zuglói Filharmónia, Gábor Horváth Bartók, Stravinsky et Tchaïkovski par Kristóf Baráti Művészetek Palotája, Budapest - 28 mai 2016

"Il joue un Stradivarius de 1703, prêté par la société éponyme de Chicago. Hongrois, il grandit au Venezuela, avec ses parents musiciens. C’est là qu’il apprend le violon et commence à se produire en concert, dès l’âge de huit ans. Afin de perfectionner son art, il retourne au pays natal, entre à la prestigieuse Académie Ferenc Liszt de Budapest (Liszt Ferenc Zeneművészeti Egyetem). Il étudie auprès de Vilmos Tátrai, violon solo du Nemzeti Filharmonikus Zenekar et fondateur du fameux Quatuor Tátrai. Puis il suit les précieux conseils d’Eduard Wulfson, ex-enfant prodige né en Lettonie alors sous domination soviétique qui, après avoir fréquenté les conservatoires de Saint-Pétersbourg et de Moscou, passa de l’autre côté du mur où il devint élève de grands maîtres, dont Henryk Szeryng et Nathan Milstein." La suite sur anaclase.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire