samedi 9 juin 2012

Budapest et les gays : « Ce n’est pas nous le vrai tabou mais le SIDA »

"La situation à Budapest de la communauté LGBT semble devenir toujours plus délicate de jours en jours. Le parti d’extrême droite - le Jobbik - a présenté une proposition de loi pour punir toute exhibition de l’homosexualité en public. Mais entre les affrontements à la Gay Pride et les fêtes nocturnes dans les caves, le vrai piège dans la capitale pour les homosexuels reste le syndrome de l’immunodéficience acquise dont on ne connaît pas encore la réelle propagation." La suite sur cafebabel.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire