samedi 30 juin 2012

Hongrie : le renouveau national, cela passe aussi par le foot

"Un capitalisme industriel régulé par l’Etat, une classe moyenne aisée et dynamique tirée vers le haut par une petite élite dirigeante, la famille et la religion (tant que celle-ci sert les desseins du pouvoir en place) comme piliers d’une société prospère. Tel est le projet de jeu affiché par "coach Orban" pour faire remonter son pays en ligue 1, dont il a été fort injustement exclu à la chute du Royaume, après la première guerre mondiale. La tactique pour y parvenir est bien en place : sanctionner ceux qui trainent les jambes et ne mouillent pas le maillot rouge-blanc-vert et placer ses fidèles joueurs aux postes clés. Orban doit lui-même parfois chausser les crampons sur la pelouse du stade municipal de son village pour montrer l’exemple et rassurer les supporters : le coach veille." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire