mercredi 27 juin 2012

Un eurodéputé d’extrême droite hongrois découvre ses origines juives

"Voilà la grande nouvelle." Un des dirigeants du parti d'extrême droite hongrois Jobbik, l'eurodéputé Csanad Szegedi, connu pour sa rhétorique antisémite et antirom, a avoué avoir récemment découvert ses origines juives.
"Je ne dis pas que je n'ai pas été étonné par ces nouvelles informations", reconnaît-il dans une interview accordé mardi au journal Barikad, proche du Jobbik, ajoutant qu'il lui faudrait "un certain temps" pour "digérer" l'annonce. "Je pense que ce qui compte, ce n'est pas de savoir qui est hongrois de race pure, mais l'important est la façon dont on se comporte en tant que hongrois", a-t-il ajouté. "Etre hongrois pour moi, cela a toujours été une responsabilité (envers mon pays), cela n'a rien à voir avec une suprématie raciale", a-t-il dit." La suite sur lemonde.fr

3 commentaires:

  1. La bonne blague! Je saisis le désarroi du pauvre homme!... Non mais!...
    Et si on s'occupait des personnes, au lieu des idées imbéciles et nocives?

    RépondreSupprimer
  2. J'espère qu'on a mis une cellule psychologique en place pour apporter un soutien à lui et ses amis politiques. C'est un traumatisme d'une brutalité inouïe ! A se demander même si tous les Hongrois ne seraient pas un peu juifs à leur insu :)

    RépondreSupprimer
  3. "Amikor Imrédy Béláról kiderült, hogy fasiszta létére zsidó, Békeffy László konferansziénak elég volt annyit mondani a kabaréban: nahát. Röhögött mindenki torkaszakadtából. Szegedi Csanádról is elég lenne ennyi." Source HVG.HU

    RépondreSupprimer